Alors que la France tente tant bien que mal de réduire la consommation d'alcool des Français, un Etat prend le contre-pied de cette démarche et pousse ses habitants à boire davantage. Explications.
Mais pourquoi ce pays pousse-t-il à la consommation d'alcool ?

Alors que la France tente tant bien que mal de réduire la consommation d'alcool des Français, un Etat prend le contre-pied de cette démarche et pousse ses habitants à boire davantage. Explications.La consommation d'alcool est un problème de santé national. En France, on estime à 2,5 millions le nombre de consommateurs "à risque", pour lesquelles des complications physiques, psychiques et sociales surviendront inévitablement si la quantité et la fréquence de consommation ne sont pas réduites. Les conséquences peuvent parfois être encore plus désastreuses. L'alcool est responsable de 49 000 décès chaque année rien qu'en France et plus de 3 millions dans le monde. Face à ce constat alarmant, l'Anses publie des repères pour que chacun puisse évaluer sa consommation et prendre conscience des enjeux qui y sont liés.  Cancers, maladies hépatiques, neurologiques et cardiovasculaires, prise de poids ou dépendance : quelle que soit la quantité consommée, il y a un risque pour la santé. 4 verres par semaine ont déjà des effets délétères sur le cerveau, avec une perte notable de matière grise. Le...