Alors que la rumeur agite la sphère politique depuis des semaines, et que chacun y va de son pronostic concernant un éventuel remaniement ministériel, François Hollande prendrait un certain plaisir à lui-même brouiller les pistes.

A quoi joue François Hollande ? Alors que la question d’un remaniement ministériel agite la sphère politique, et médiatique, depuis maintenant plusieurs semaines, François Hollande s’amuserait à jouer avec les nerfs de ses ministres et de son entourage en laissant échapper ici et là quelques informations. En toute innocence ? Pas vraiment. Selon Le Parisien, le président de la République prendrait un certain plaisir à brouiller les pistes. Pour mieux ménager son effet de surprise ?

 Son expression favorite : « J’enfume ! »

« Les deux expressions favorites de François sont : j’enfume ! et il faut laisser dégorger les escargots ! » plaisante ainsi l’un des proches du chef de l’Etat. Et pendant que chacun y va de son pronostic pour savoir quel ministre prendra la place d’un autre, François Hollande ferait lui-même de son côté quelques confidences aux nombreux journalistes qui défilent depuis quelques jours à l’Elysée. « Je vois tous les noms qui sont cités dans la presse, je n’ai pas grand chose à ajouter » se serait-il ainsi félicité auprès d’un proche.

 « Personne ne sait ce qu’il a dans la tête »

Qui pour remplacer Jean-Marc Ayrault à Matignon ? Alors que Manuel Valls et Laurent Fabius font office de favoris, le nom de Bertrand Delanoë, qui s’apprête à rendre les clés de la mairie de Paris et qui attendrait que le président l’appelle, a fait son apparition il y a quelques jours. Si certains y croient, d’autres estiment que « c’est bidon ». « Personne ne sait ce qu’il a dans la tête » soupire de son côté un autre proche du chef de l’Etat. Quand à la date du remaniement ministériel, là aussi François Hollande entretient le flou. « Si on perd les Européennes, qu’est-ce qu’on fait ? » se demandait il y a quelques jours le président. Attendrait-t-il finalement la prochaine échéance électorale pour rebattre ses cartes ? « Ne fiez pas à ça. Ce sera lundi ou vendredi, pas mardi car c’est le 1er avril » indique un de ses proches. « François s'amuse, il teste pour voir comment ça réagit » avance un autre. Il enfume pour gagner du temps pour construire son dispositif. Il bordélise par tactique ». Une tactique visiblement bien rodée.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.