Petr et Matej, fils du réalisateur oscarisé Milos Forman, installent « Deadtown », leur western fou-dingue, sur les routes de France. Rencontre.

Enfants de la balle – qui plus est..

Petr et Matej, fils du réalisateur oscarisé Milos Forman, installent « Deadtown », leur western fou-dingue, sur les routes de France. Rencontre.

Publicité
Enfants de la balle – qui plus est jumeaux –, Petr et Matej Forman ont grandi dans une Tchécoslovaquie des années 1960 refermée sur elle-même derrière le rideau de fer. Ils sont élevés par leur mère, actrice, Vera Kresadlova. Leur père, Milos Forman, a quitté le pays en 1968 pour les Etats-Unis. Ils le retrouveront en 1976, autorisés à venir en Californie pour célébrer l’Oscar gagné par le paternel. « Il ne nous a jamais forcés à être dans le monde de l’art. Il respecte nos choix. Je me souviens qu’à notre arrivée à Hollywood il nous a demandé si on voulait aller voir son film “Vol au-dessus d’un nid de coucou”. On a répondu qu’on préférait “Les dents de la mer” », se souvient Petr, le volubile qui fait le show dans leur dernier spectacle, « Deadtown ». Et même s’ils ont été privés de liberté pendant leur jeunesse, les frères Forman ont réussi à s’inventer un avenir. « Enfants, on avait la clef de la maison au cou, on partait découvrir une rue puis une autre. L’aventure. On jouait aux cowboys et aux Indiens… Mais on ne savait pas trop ce que c’était ! »

Projections vidéo, musiciens, acteurs risque-tout

C’est plus l’époque qui leur a inspiré le thème de ce western foutraque qui arrive par ici. « Une période, ces années 1900,...

Lire la suite sur Paris Match Culture

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :