Le 4 mars est sorti "L’Aiglon", un enregistrement inédit par Kent Nagano et l’Orchestre Symphonique de Montréal de l’opérette créée en 1937 par les compositeurs Arthur Honegger et Jacques Ibert. 

©DECCA

C’est un disque qui a de quoi ravir les amateurs de musique classique. L’Orchestre Symphonique de Montréal et le chef-d‘orchestre Kent Nagano ont travaillé main dans la main avec le label DECCA pour sortir le 4 mars dernier l’album "L’Aiglon", enregistrement inédit de l’opérette créée par les compositeurs Arthur Honegger et Jacques Ibert en 1937. Cette opérette revient sur la courte vie du fils de Napoléon 1er, à savoir Napoléon II dit "L’Aiglon", duc de Reichstadt. 

"Librement adapté de la pièce de théâtre du même nom d’Edmond Rostand, l’opéra revient plus précisément sur la rivalité de ce dernier avec le chancelier autrichien, le prince Metternich, pour s’imposer sur l’échiquier politique", précise le label Deutsche Grammophon.

Publicité

Les auditeurs pourront ainsi découvrir dans ce magnifique album - enregistré en mars 2015 à la Maison Symphonique de Montréal - des airs très connus, comme par exemple des passages de "La Marseillaise", ou encore de chants tels que "Vive le vent" ou "Sur le pont d’Avignon".

Pour se procurer l’album, rendez-vous sur le site de Deutsche Grammophon.

A voir en vidéo - L’Aiglon : fils de Napoléon : les coulisses 

Publicité