A 79 ans et après avoir annoncé deux fois ses adieux, l'humoriste Guy Bedos fait sa "der des der" ce lundi soir à l'Olympia. Une personnalité controversée prend ainsi sa retraite.

Guy Bedos arrête sa carrière d'humoriste. Ce lundi l'adepte des petits mots qui prêtent à controverse réalise en effet son dernier one-man-show à l'Olympia. Aujourd'hui agé de 79 ans, le comique a déjà annoncé deux fois ses adieux à la scène. En 2007, Guy Bedos assurait qu'il mettait "un point final" à ses spectacles pour "faire l'acteur". Deux ans plus tard, en 2009, il déclarait également que Rideau serait son dernier show. Désormais il est semble bel et bein décidé: sa "der des der" sera le 23 décembre 2013. "Si je n'arrêtais pas, j'aurais l'air d'une allumeuse !", glissait-il vendredi à l'AFP.

Une personnalité controversée

Après un début de carrière au music-hall aux côtés de Barbara, Guy Bedos a démarré sa carrière d'humoriste en formant un duo avec Sophie Daumier. Ce n'est qu'en 1977 qu'il a commencé une carrière solo. Avec des sketchs parfois considérés misogyne comme "toutes des salopes", dans lequel il joue un homme qui vient de se faire larguer, Guy Bedos a su marquer les esprits et devenir une personnalité controvorsée.

Si il aime se moquer des femmes, ce sont avant tout les hommes politiques qui sont ses cibles favorites avec comme tête de liste la famille Le Pen. Au début du mois, Guy Bedos a d'ailleurs déclaré, en marge d'un gala contre le racisme, que Marine Le Pen "fait la campagne d'Hitler". En octobre, c'est Nadine Morano qui s'est faite traiter de "conne" par l'humoriste à plusieurs reprises.

Publicité
Son parti pris en faveur de politiques de gauche et notamment son soutien apporté l'an dernier à Jean-Luc Mélenchon aux élections législatives, lui ont par ailleurs valu d'être qualifié de représentant de la "gauche caviar".

Vidéo Guy bedos

Publicité