Une cyberattaque massive a touché une quinzaine de sites gouvernementaux cette nuit en Ukraine. Si elle n'a pas pu encore être attribuée, tous les regards se tournent vers la Russie, alors que les tensions sont au plus haut entre les deux pays.
L'État ukrainien, victime d'une massive cyberattaque

Alors que les pourparlers viennent de se terminer entre les États-Unis, ses alliés et la Russie au sujet d’une potentielle offensive militaire en Ukraine, la situation reste très préoccupante. En marge des bruits de bottes à la frontière est de l’Ukraine, c’est encore une fois l’arme cyber qui vient tonner. Il y a quelques semaines, Futura expliquait que des cybercombattants américains et britanniques avaient été déployés en Ukraine pour aider les autorités à augmenter la cyberdéfense du pays. Les experts s’inquiétaient alors d’une offensive qui débuterait par une cyberattaque massive provenant de Russie.

Et justement, cette nuit, une quinzaine de sites Web d’organismes gouvernementaux ont effectivement subi une cyberattaque. Futura a pu, par exemple, constater que le site du ministère des Affaires étrangères ne répondait plus. Avant qu’il ne disparaisse, sur ce site, un message menaçant rédigé en russe, en ukrainien et, étrangement, en...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >