Ondes : les appareils qui en diffusent le plus chez vous
De nombreux appareils du quotidien émettent des ondes dans votre habitat. Certains plus que d'autres. En voici la liste.

De plus en plus de Français s’inquiètent des ondes électromagnétiques. En témoigne en effet la récente polémique au sujet du compteur Linky, qu’Enedis a fait installer dans tout ou partie des foyers de l’Hexagone : des photos, partagées sur les réseaux sociaux, sous-entendent en effet que l’appareil serait responsable de la mort de végétaux du fait de ses supposées émissions. Naturellement, la filiale d’EDF a démenti, rappelant que le compteur intelligent n’émet guère plus que nécessaire et que son taux de Volts par mètre (V/m) demeure nettement inférieur aux recommandations sanitaires et aux règles en vigueur. "C'est une technologie fiable, utilisée depuis 50 ans par des millions de personnes dans le monde", a ainsi fait valoir la société, qui poursuit : "le champ électrique de Linky est identique à celui de l’ancien compteur, soit entre 0,25 V/m et 2 V/m. Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), il se situe largement en dessous de la limite réglementaire (87V/m)".

D’autres produits émettent aussi des ondes électromagnétiques… et potentiellement beaucoup plus. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama, que vous retrouverez en conclusion de cet article.

Ondes électromagnétiques : de quoi parle-t-on, au juste ?

Les ondes électromagnétiques sont émises par la circulation du courant électrique à haute-fréquence dans un conducteur métallique. Elles sont, informe le comparateur Selectra sur son site, caractérisée par quatre critères précis que voici :

  • L’amplitude, qui correspond à sa hauteur et qui est, de fait liée à sa puissance
  • La fréquence, qui détermine le nombre de vagues émises
  • La longueur, qui se mesure en mètre ou en centimètre selon le produit concerné et qui vient mesurer la distance entre le sommet de deux vagues qui se suivent
  • La puissance, qui est déterminée par la hauteur d’une vague

Pour l’heure, la nocivité des ondes électromagnétiques fait l’objet de débats récurrents mais l’Organisation mondiale de la santé n’estime pas qu’il y a matière à s’inquiéter.

Les ampoules basse consommation

1/8
Les ampoules basse consommation

Les ampoules basse-consommation comptent parmi les appareils émetteurs d’ondes que l’on retrouve au domicile des Françaises et des Français. D’après Selectra, le site spécialisé dans la comparaison de produits et de service, elles émettent 3,6 Volts par mètre (V/m). La réglementation fixe l’émission maximale à 87 V/m pour ce genre de produits.

La box internet

2/8
La box internet

Comme les ampoules basse-consommation, la Box internet fait partie des appareils les plus courants dans le domicile des Françaises et des Français. Elle aussi tend à émettre des ondes électromagnétiques. Celles-ci sont estimées à 2,8 V/m. La réglementation fixe la valeur maximale à 61V/m.

Le four à micro-ondes

3/8
Le four à micro-ondes

Indispensable de la cuisine, le four à micro-ondes compte parmi les appareils un tantinet gourmands en matière d’ondes électromagnétiques. Il émet 3,1 V/m. La réglementation fixe la valeur maximale à 61V/m.

Voir la suite du diaporama

Les plaques à induction

4/8
Les plaques à induction

Les plaques à induction émettent beaucoup plus d’ondes électromagnétiques que les produits précédemment évoqués, observe Selectra. L’émission est en effet estimée à 30 V/m, pour un maximum autorisé de 61 V/m.

L’ordinateur portable

5/8
L’ordinateur portable

Les émissions d’un ordinateur portable dépendent de son mode d’utilisation mais, au global, l’appareil apparaît peu coûteux en la matière. Il émet 0,43 V/m sans chargeur et sans wifi activé, 0,46 V/m si le wifi est activé mais qu’il est en charge et 0,47 V/m sans chargeur mais avec le wifi en marche. La loi autorise les constructeurs à aller jusqu’à 28 V/m pour ces appareils.

Le smartphone et les tablettes wifi

6/8
Le smartphone et les tablettes wifi

Un téléphone portable émet plus ou moins en fonction de son utilisation. Dans le cadre d’un appel vocal, les émissions peuvent monter jusqu’à 4 V/m en moyenne. Pour de simples recherches sur internet, elles tombent généralement à 0,15 V/m. La tablette wifi est plus gourmande : elle monte jusqu’à 1,6 V/m en moyenne. Les talkie-walkie montent, eux, jusqu’à 4,9 V/m en moyenne (maximum autorisé : 29 V/m).

Dans les deux autres cas, la loi fixe les émissions maximales à 61 V/m.

Le téléphone fixe

7/8
Le téléphone fixe

Le téléphone fixe, même sans fil, est nettement plus économe que son petit frère smartphone. Il n’émet ainsi “que” 0,4 V/m en moyenne et peut légalement grimper jusqu’à 59 V/m.

Les téléviseurs

8/8
Les téléviseurs

Les téléviseurs sont susceptibles d’émettre beaucoup d’ondes électromagnétiques quand ils sont un peu âgés. Ainsi, un écran cathodique émet 3,5 V/m en moyenne. La loi ne fixe pas de maximum particulier.

Pour un téléviseur à écran plat, les émissions sont négligeables : moins de 0,05 V/m. Il n’y a donc pas à s’inquiéter.