Face aux rançongiciels avec demande de paiements en Bitcoin, à l'usage de crypto dans d'autres pays pour résister aux sanctions américaines, l'administration Biden monte au créneau.
Le président Biden intègre les crypto dans sa stratégie anticorruption

C’est un document officiel de 37 pages portant pour titre : La stratégie des États-Unis pour contrer la corruption. Publié par la Maison Blanche, il détaille les mesures qu’entend prendre l’administration Biden pour lutter contre diverses formes de corruption. Parmi les cinq piliers autour desquels s’articule cette stratégie, le pilier n° 3 « Amener les acteurs corrompus à rendre des comptes » cible de manière spécifique le secteur des cryptomonnaies avec deux axes essentiels :

  • les rançongiciels ;
  • limiter les possibilités de nations étrangères d’échapper aux sanctions américaines.

La menace des rançongiciels

Deux événements ont particulièrement marqué l’année 2021, au niveau des rançongiciels (ransomware). Pour mémoire, ce type d’attaque consiste à crypter les fichiers d’une entreprise et à réclamer une rançon devant être versée en BTC (Bitcoin), cette monnaie permettant de conserver l’anonymat du destinataire.

Le 7 mai, une attaque...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >