Un chercheur a découvert 12 vulnérabilités dans le protocole Wi-Fi. Baptisées FragAttacks, les menaces issues de ces failles permettent de dérober des données ou de prendre le contrôle d'appareils, dont des objets connectés. Certaines de ces brèches sont présentes depuis les années 1990 et concernent tous les appareils.
Douze failles Wi-Fi menacent tous les appareils du monde

L’omniprésent Wi-Fi est loin d’être parfait en matière de sécurité. Un chercheur de l’Université catholique de Leuven en Belgique (KU Leuven) vient, en effet, de détecter pas moins de 12 failles affectant les appareils dotés d’un module Wi-Fi. Les méthodes d’attaques relatives à ces failles ont été regroupées sous l’intitulé FragAttacks. Avec elles, un attaquant se trouvant à proximité peut exploiter ces vulnérabilités pour dérober des données ou prendre le contrôle de ces appareils. Au travers d'un réseau Wi-Fi, le chercheur est ainsi parvenu à prendre le contrôle d’un interrupteur connecté, ainsi que d’un ordinateur animé par Windows 7. Dans ce dernier cas, l’attaquant peut alors lancer une attaque à partir de ce PC dont le système est obsolète.

Il se trouve que trois de ces failles datent des débuts du Wi-Fi et de sa sécurisation dès les années 1990. C’est notamment le cas pour les clés WEP de l’époque, aussi bien que...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >