Elon Musk a dévoilé le Tesla Model Y, un SUV dérivé de la Model 3 dont il partagera l'essentiel des pièces. Pas de réelle surprise donc, ce qui est peut-être un signe de maturité bienvenu après les tumultes qu'a traversés le constructeur.

Après le Roadster, la Model S, Model X et Model 3, Tesla ajoute un cinquième modèle à sa gamme de voitures électriques. C’est donc le Model Y dont la présentation a eu lieu la nuit dernière aux États-Unis. On savait déjà qu’il s’agirait d’un SUV compact plus accessible que le Model X et élaboré sur la base de la Model 3. Elon Musk avait laissé entendre que l’esthétique serait proche de celle de sa petite berline cinq portes. En fait, il s’agit tout simplement d’un clone de la Model 3 transposé au format SUV.

Publicité
Publicité

Les différences les plus visibles sont un bloc avant plus court, une position de conduite plus haute et un habitacle plus spacieux pour accueillir jusqu’à sept passagers adultes et leurs bagages. À l’intérieur, le Model Y partage de nombreux éléments avec la Model 3, notamment son écran tactile de 15 pouces ainsi que d'autres caractéristiques comme les poignées de porte.

Quant aux spécifications techniques, Tesla annonce que la version...