INTERVIEW. Soignez votre relation avec votre banquier, il le vaut bien ! Nathalie Cariou, coach en intelligence financière, nous livre ses meilleurs conseils pour un premier rendez-vous avec son conseiller.
Comment réussir son premier rendez-vous avec son banquier ?IllustrationIstock
Sommaire

La relation avec votre banquier ne doit pas être prise à la légère. En prenant un peu de recul, vous pourrez aisément trouver l'établissement bancaire qui vous convient le mieux, selon vos revenus, vos désirs mais aussi vos besoins. Encore faut-il les connaître ! Si vous êtes du genre indécis, Planet vous propose de découvrir les conseils de Nathalie Cariou, coach en intelligence financière. Sa spécialité ? Aider les particuliers comme les entrepreneurs à aborder une meilleure gestion de leur argent. Vous pouvez la retrouver sur son site Clefs de la réussite.

Par où commencer ? D’abord, soyez sûr d’une chose : vous êtes libre de choisir votre future agence comme bon vous semble. “Les banques sont des établissements commerciaux, en concurrence entre eux. Vous pouvez donc choisir librement celui qui vous convient le mieux, et ce, quels que soient vos critères de choix”, commence la spécialiste de vos finances. 

Banque classique ou banque en ligne, comment choisir ?

Quand certains jouent la facilité et la proximité géographique, d’autres futurs clients accordent davantage d’attention à l’image de la banque, et à sa publicité de manière générale. “D’autres encore choisiront une banque qu’ils estiment plus vertueuse : crédit coopératif, banque mutualiste… Ou plus compétente pour telle ou telle catégorie de population : crédit agricole pour les agriculteurs”, énumère Nathalie Cariou.

Selon elle, la véritable distinction se situe entre les clients qui choisiront une banque avec agence et ceux qui opteront pour une banque en ligne. Voici dans quels cas la coach en intelligence financière vous conseille de pencher pour la première option : 

  • Vous n’êtes pas familier avec Internet et les nouvelles technologies ;
  • Vous savez vouloir solliciter votre banque prochainement pour un emprunt ;
  • Vous avez une gestion très imparfaite de vos comptes bancaires.

La seconde option, de son côté, sera plus adaptée si : 

  • Vous souhaitez minimiser vos frais bancaires ;
  • Vous avez l’habitude de tout gérer par Internet ; 
  • Vous préférez la facilité. 

Votre choix étant fait, il va désormais falloir vous préparer pour votre premier rendez-vous avec votre nouveau conseiller. Quels sont les points importants à ne pas négliger ?

Premier rendez-vous avec son conseiller bancaire : quels sont les points à aborder ? 

Un premier rendez-vous avec son banquier demande de la préparation. “Vous gagnerez du temps en arrivant dès le premier rendez-vous avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile de moins de 3 mois, documents indispensables pour ouvrir un compte”, commence Nathalie Cariou. 

Par ailleurs, un certain nombre de points devront inévitablement être abordés, surtout si vous souhaitez optimiser au mieux vos dépenses, votre épargne et la gestion de vos finances. C’est l’occasion, selon l’experte, “de poser le cadre d’une bonne relation”. Comment procéder ? “Mieux vaut dès le départ éclaircir les points qui pourraient ultérieurement constituer des points de friction :

  • Quel est le montant des frais de gestion ? Que recouvrent-ils ? Est-ce que vous payez en plus pour faire des virements ? Quels sont les frais que vous pourriez avoir à payer en plus ?
  • Quelle carte bancaire vous propose-t-il ? Débit immédiat ? Débit différé ? Pouvez-vous avoir deux cartes si vous avez un compte joint ?
  • Avec quel plafond de dépenses ? Pouvez-vous avoir une autorisation de découvert ? De combien ? À négocier AVANT d’être en dépassement, faute de quoi vos chèques pourraient être rejetés et vous vous retrouverez fiché à la banque de France dans le fichier des incidents de paiements.
  • Avez-vous accès à vos comptes en ligne ? Que pouvez-vous faire tout seul avec Internet ? Faire des virements ? Enregistrer de nouveaux bénéficiaires ? 
  • Vos relevés bancaires sont-ils dématérialisés ou envoyés par courrier ? Avez-vous le choix ?
  • Quels sont les produits d’épargne que le banquier peut vous proposer ? Profitez-en pour les ouvrir en même temps que votre compte courant… et par les alimenter par la mise en place d’un virement automatique. Cela vous évitera d’oublier ou de procrastiner plus tard !”, énumère la coach en intelligence financière. 

Enfin, n’oubliez pas de repartir avec la carte de visite de votre conseiller en poche, afin d’avoir toujours ses coordonnées à disposition. 

Que se passe-t-il si votre conseiller bancaire ne vous convient pas ? 

Peut-on demander à changer de conseiller bancaire ? Comment ?

“Il arrive que le courant ne passe pas entre vous et votre conseiller ; dans ce cas, vous pouvez demander à en changer : écrivez un mail au responsable de l’agence en lui expliquant vos difficultés (Nous n’arrivons pas à nous comprendre) et en lui demandant de changer de conseiller”, explique Nathalie Cariou. Attention toutefois : votre agence n’est pas tenue d’accéder à votre requête. 

Par ailleurs, cela n’est pas toujours possible dans les petites agences où il n’y a parfois qu’un seul conseiller. “Il vous reste alors l’option de pousser la porte d’une autre agence de la même banque, en leur expliquant votre démarche. Ou de pousser la porte d’une autre banque !”, conclut la spécialiste. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.