Votre banquier a beau connaître son métier, il peut lui arriver de vous proposer des produits d'épargne qui ne sont pas adaptés à votre profil. Soyez vigilants.
Epargne : comment savoir quand votre banquier cherche à vous vendre un produit peu pertinent ?Istock
Sommaire

L’épargne des Français ne cesse de croître. En 2020, du fait des confinements successifs, des mesures de restrictions des libertés individuelles pensées pour lutter contre l’épidémie et de la baisse de la consommation engendrée par les réponses au coronavirus Covid-19, le patrimoine des ménages de l’Hexagone a atteint un niveau "historique", observe BFMTV sur son site, sur la base des informations de l’assureur allemand Allianz. La tendance ne se vérifie d’ailleurs pas que chez nous : elle est très largement internationale. Les comptes courants, poursuivent nos confrères, sont chargés à bloc. Ce qui a de quoi intéresser tout particulièrement les conseillers bancaires ! Dont il convient parfois de se méfier…

En effet, explique Capital sur son site : les banquiers sont ce qu’ils sont, c’est-à-dire faillible. Et bon nombre d’entre eux, observant l’épargne des Françaises et des Français s’accumuler, pourraient être tentés de leurs refourguer certains des produits d’investissements commercialisés par leur établissement. Parfois sans réellement se soucier de la pertinence économique d’une telle opération… !

Épargne : pourquoi les banquiers vous proposent-ils des produits non adaptés à votre profil ?

Pour Capital, ce genre de situation n’a rien d’anodin. Elles ne sont pas dûes à la maladresse ou la mauvaise intention des banquiers qui, de fait, n’ont pas grand-chose à gagner à vous flouer sur le long terme. Cependant, il importe de rappeler que ces médiateurs sont parfois payés à la commission, ainsi qu’à pu l’expliquer Planet, et que la vente de produits d’épargne peut, dès lors, leur apparaître beaucoup plus attrayante. D’autres, en revanche, sont simplement "incompétents", écrivent nos confrères…

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.