Bien souvent, les conseils des banquiers s'avèrent utiles. Tant et si bien qu'ils profitent parfois beaucoup aux Français. Mais quid des cas où, à l'inverse, ils se trompent complètement ?
Epargne : peut-on statistiquement avoir confiance en son banquier ?Istock

Peut-on vraiment faire confiance à son banquier ? La question n’a rien d’anodin. Elle n’a rien, non plus, de très neuf ; en témoignent les nombreux articles de presse rédigés à ce sujet au fil des ans. Et pour cause ! Dans bien des cas, les conseils promulgués par nos amis banquiers ne sont pas les plus rentables. Parfois, ils peuvent même s’avérer réellement coûteux. Ils n’ont donc, résume 01Net, pas "bonne presse". Et le site spécialisé de brosser d’eux un portrait peu flatteur : "Trop incitatifs, pas assez empathiques… Il y a beaucoup d’adjectifs qui leur sont encore donnés", écrivent en effet nos confrères.

Pourtant, insistent-ils, ce devoir de conseil constitue le pilier même de leur métier. Dès lors, un défaut de confiance n’est-il pas par essence, dangereux ? Peut-être. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’est pas justifié. Au contraire. D’abord parce que l’erreur est humaine et que les témoignages de clients mal épaulés ne manquent pas. Tant et si bien que la loi régit même cette question. Ensuite, parce qu’il est autorisé de douter de l’honnêteté de son conseiller.

Banque : pourquoi pouvez-vous douter de l’honnêteté de votre conseiller ?

C’est la résultante même des impératifs commerciaux qui incombent, de plus en plus, aux banquiers de France. Et pour cause ! Ainsi que l’a déjà expliqué Planet, de telles injonctions se ressentent forcément sur le service qu’ils sont en mesure de rendre. Cash Investigations et MoneyVox multipliaient d’ailleurs récemment les témoignages inquiétants en la matière. Certains anciens travailleurs du secteur - pour nombre d’entre eux encore en activité -, de telles consignes entrent parfois en conflit direct avec l’obligation de conseils. Dès lors, une question demeure : existe-t-il de recours si l’on est exposé à un conseiller incompétent où pire, qui cherche - et réussit ! - à nous flouer ?

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.