Dois-je prendre une assurance annulation avant de partir ? Est-ce que ma carte de crédit me couvre ? Comment me défendre face aux arnaques de l'été ?

L'assurance de passer de bonnes vacances

Les assureurs sont des gens prudents. Ils ont donc soigneusement listé dans leurs contrats les cas dans lesquels l'assurance annulation peut jouer : le décès d'un proche, une maladie grave, parfois aussi un employeur qui, à la dernière minute, change les dates de vos congés payés ou vous licencie, un grave problème (incendie, dégâts des eaux, etc.) dans votre maison. Pas question d'annuler parce que l'ambassade vous a refusé votre visa, parce qu'un gros contrat vous est tombé dessus... Ou parce que vous avez changé d'avis.

Difficile de tricher ! L'assureur exige un justificatif : certificat médical ou de décès, attestation de votre employeur, etc. Certains menacent même de contrôles a posteriori ou de poursuites au cas où le médecin ou l'employeur délivreraient un certificat de complaisance.

Ces cartes qui assurent

On paie l'assurance annulation assez cher pour une protection toute relative. Pire, certains contrats incluent d'office, en prime, des garanties "assistance rapatriement" (frais médicaux à l'étranger). Ce qui en renchérit encore le prix, alors qu'on dispose parfois de garanties suffisantes grâce aux assurances inclues dans les cartes de crédit.

Si vous détenez une Visa Premier ou Gold Mastercard, il suffit de payer votre séjour avec elle pour bénéficier d'office d'une assurance annulation voyage. Elle ne joue que pour les motifs les plus graves (décès d'un proche, licenciement, etc.) et dans la limite d'un plafond (5 000 euros, par exemple). Mais, au moins, elle est gratuite et vous couvre aussi si vous devez interrompre vos vacances en cours de route pour un de ces motifs.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.