Il serait tentant de penser que les sons les plus forts sur Terre sont produits par les activités humaines, mais ce serait sans compter la puissance de la nature. Le volume de certains événements est tellement élevé qu'il peut être comparé à une explosion. Voici quelques-uns des bruits les plus forts jamais mesurés.
Voici les sons les plus forts jamais mesurés !

Le marteau-piqueur est l’un des appareils les plus bruyants qu’il nous arrive de croiser, mais il existe des sons bien plus forts. Le site Popular Science les a classifiés, et la palme revient à la nature... Le bruit le plus fort jamais enregistré sur Terre est l’explosion du volcan Krakatoa en 1883, dans les îles indonésiennes de Java. Le volume sonore a été mesuré à 172 décibels à 160 kilomètres. À partir de là, le niveau sonore à trois kilomètres a été calculé entre 189 et 202 dB, ce qui équivaut à 200 mégatonnes de TNT.

Le décibel est une unité de mesure logarithmique, ce qui signifie que les chiffres n’augmentent pas de manière linéaire. Une hausse de 3 dB représente un doublement du volume. Le second bruit le plus fort est l’événement de Tunguska en 1908, qui pourrait avoir été causé par un astéroïde qui rebondit dans l’espace. Son volume a été calculé à 197 dB à trois kilomètres, équivalent à 10 à 20 mégatonnes de TNT....