Contrairement aux idées reçues, le milieu le plus pollué n'est ni l'air ni l'eau, mais bien nos sols. En France, 80 % d'entre eux sont contaminés notamment par les métaux lourds qui peuvent avoir des conséquences dramatiques pour la biodiversité et la santé. Pour les connaître, les soigner et les préserver, Biomede a mis au point une solution de dépollution par les plantes.
Dépolluer les sols par les plantes

Il n’aura fallu à l’humain que 200 années d’industrialisation pour mettre à mal les centaines de siècles que le sol a mis à développer sa richesse incroyable. Pour les dépolluer, Biomede lutte en faveur d’une méthode biologique plutôt que les traitements physico-chimiques ou l’excavation, comme l’explique avec enthousiasme Ludovic Vincent, cofondateur de la société.

Futura : Pouvez-vous expliquer votre concept à ma grand-mère ?

Ludovic Vincent : Biomede propose de la phytoremédiation, c’est-à-dire de dépolluer les sols par les plantes qui en absorbent notamment tous les métaux lourds. Ces plantes dites phytoextractrices sont hyperaccumulatrices et se nourrissent des éléments toxiques pour se protéger, mais aussi réussir à pousser dans des zones stériles.

Quelle est votre solution ?

Ludovic Vincent : Notre expertise porte sur la dépollution par les plantes des métaux dans les sols agricoles et urbains. Pour cela, nous menons en amont tout un...