En s'inspirant du guépard, des chercheurs ont conçu un robot capable de courir trois fois plus vite que ne l'a établi le record précédent. Son secret : une colonne vertébrale flexible qui lui permet d'alterner rapidement entre deux états stables. Le robot peut également gravir une pente raide et même nager dans l'eau.
Voici le robot mou le plus rapide du monde

Ils peuvent se faufiler dans des canaux étroits, explorer le corps humain, escalader des murs, saisir délicatement des objets fragiles ou des méduses… Les robots mous ont démontré ces dernières années des performances hors du commun. En revanche, ils sont généralement assez lents. La locomotion à grande vitesse nécessite notamment le stockage et la libération rapide d’énergie ainsi qu'une haute précision des actionneurs, ce qui est impossible pour les robots mous qui se contentent la plupart du temps de « ramper » lentement sur les surfaces comme des serpents. Ils sont ainsi 100 fois moins rapides que les robots rigides, dont certains comme le Cheetah (qui signifie guépard en anglais) peut atteindre les 45 km/h, bondir à 76 cm de hauteur ou même faire un salto arrière.

Le robot galope comme un guépard

C’est pourtant en s’inspirant de ce même guépard que des chercheurs de l'université de Caroline du Nord (États-Unis) ont conçu un robot mou en...