L'éditeur CheckPoint a découvert 56 applications pour Android vérolées par un « adware ». Même si Google a réussi à les supprimer, 1,7 million de smartphones ont été infectés.
Près de deux millions de smartphones Android infectés !

On ne cesse de le répéter : pour télécharger en sécurité une application, il faut se connecter au Play Store, la boutique officielle des applications Android, et non cliquer sur des liens depuis un site Internet. C’est la méthode la plus sûre puisque toute application présente sur le Play Store est validée et analysée par Google. Mais voilà, parfois, les antivirus et les outils de sécurité de Google se font piéger, et des malwares parviennent à s’inviter dans le catalogue et les dégâts sont considérables.

Pour preuve, le dénommé Tekya a réussi à échapper à la vigilance de VirusTotal et Google Play Protect. Résultat : vingt-quatre des applications contenant Tekya étaient destinées aux enfants comme des jeux et des activités ludo-éducatives, et au total, on compte 56 applications infectées. Selon Check Point, qui a découvert cette infection, le malware a déjà infecté 1,7 million de smartphones Android.

Le virus génère des clics frauduleux

Pas...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.