Puissance, vitesse et souplesse.. Tels seront les points forts de ce robot qui profite de vérins hydrauliques pour multiplier les positions complexes, tout en conservant force et rapidité dans ses gestes.
Publicité

Un groupe de chercheurs en robotique, de l’Institute for Human and Machine Cognition (IHMC) aux États-Unis, se penche actuellement sur la création d’un robot d’un nouveau genre. Face aux limites de la robotique actuelle, les scientifiques ont décidé de créer un robot gymnaste, qu’ils ont baptisé Nadia. Un prénom qui n'a pas été choisi au hasard puisqu'il rend hommage à l'une des plus grandes gymnastes de l'Histoire, la Roumaine, Nadia Comaneci, championne olympique en 1976 à Montréal à seulement 14 ans.

Publicité

Robert Griffin, un des chercheurs de l’IHMC, a expliqué le projet à nos confrères du site ieee.org. Il existe quelques modèles de robots standards utilisés dans la recherche, mais ceux-ci ont des limites. Les chercheurs voulaient un robot humanoïde, ce qui élimine tous les modèles quadrupèdes. Le robot Cassie, bien que bipède, n’est pas vraiment humanoïde, tandis que Digit n’est pas encore proposé à la vente. Pour continuer d'avancer dans...