En raison d'un système par répartition à bout de souffle, les Français, inquiets pour leur future retraite, se tournent davantage vers l'épargne en se créant leur propre système par capitalisation. Est-ce suffisant pour partir plus tôt que l'âge légal ? Une expérience psychologique peut vous inciter à thésauriser plus.
Retraite : cette étonnante astuce psychologique qui vous aide à épargner plus pour partir plus tôtIllustrationIstock
Sommaire

Bénéficier d’une pension de retraite décente, et pouvoir en profiter. Voici ce à quoi aspirent les Français. Dans les faits, ils sont de plus en plus nombreux à s’inquiéter pour leur future retraite. Baisse du pouvoir d’achat, recul de l’âge légal de départ… Les craintes sont multiples. Conscients que le système de retraite par répartition est à bout de souffle, les actifs souhaitent s’assurer un complément de revenus afin de compenser une future pension retraite estimée insuffisante. Ainsi, "sans le savoir, les Français, qui sont de gros épargnants, sont passés dans un système de capitalisation", nous confiait en 2020 Manuel Ravier, fondateur associé d’investissement-locatif.com.

Si l’âge légal de départ à la retraite est, pour l’heure, fixé à 62 ans, rien ne vous empêche de partir avant, ou après. Vous avez en effet le choix sur la date de liquidation de vos droits. Et ce, quel que soit le nombre de trimestres requis atteint ou non. Avant de prendre votre décision, il convient donc d’estimer votre future pension, en consultant votre relevé de carrière sur le site info-retaite.fr et en utilisant le simulateur officiel M@rel, via lequel vous pouvez effectuer plusieurs scénarios.

Départ à la retraite : raisonnez en euros

Comme nous l’expliquait récemment Dominique Prévert, associé du cabinet spécialisé Optimaretraite, "il ne sert ainsi à rien de spéculer en sur un éventuel taux plein. Il faut réfléchir en termes d’enjeux financiers, de pouvoir d’achat et de train de vie. Selon votre profil de carrière (pleine ou non), de vos besoins et désirs, définissez une date d’opportunité de vos droits à la retraite. En somme, raisonnez toujours en euros et non en trimestres, surcote ou décote".

Vous espérez partir tôt à la retraite afin de pouvoir voyager, exercer votre passion et profiter des plaisirs de la vie ? La clé d'une retraite jeune se trouve dans l'épargne. Pour maintenir un pouvoir d’achat similaire une fois à la retraite, un florilège de produits d’épargne est à votre disposition. Assurance-vie, PER, livrets bancaires, épargne salariale, SCPO… Ces 20 dernières années, l’offre de placements vous permettant de capitaliser en vue de votre retraite a été renouvelée. Encore faut-il savoir combien épargner mensuellement pour répondre à vos besoins futurs. Une question à laquelle il n’est pas si évident de répondre. D’autant qu’il est parfois difficile d’imaginer son futur moi et ses futurs besoins et désirs. C’est pourquoi Hal Hershfield, psychologue social à l'Anderson School of Management de l'UCLA, a mené une expérience inédite qui peut vous aider à y voir plus clair. En voici les détails.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.