Les prix de l'énergie ne cessent de grimper… Alors, pour éviter une facture trop salée, chacun y va de ses petites combines et de ses écogestes. Mais gare à ces 8 mauvaises habitudes qui pourraient avoir l'effet inverse.
Économies de gaz et d'électricité : 8 fausses bonnes idées

L’invasion de l’Ukraine par la Russie  impacte désormais nos portefeuilles   depuis plusieurs semaines. Et la situation semble, hélas, loin de s’arranger. On parle même d’un  nouveau choc pétrolier,  aux conséquences désastreuses.

En moyenne, les ménages français dépensent déjà 1500 euros pour leur facture d’énergie chaque année, selon l’association Énergies solidaires. Un chiffre qui va, sans nul doute, augmenter en 2022.

Dans les prochains jours, la note de gaz,  notamment, risque encore de grimper, conséquence directe du conflit russo-ukrainien. Le gouvernement planche sur  des mesures à adopter  pour aider les ménages à faire face à cette inflation.

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, s’exprimant sur BFMTV lundi 7 mars 2022, a lui appelé les français à “diminuer leur consommation énergétique”. Mais ça n’est pas chose aisée. Comment savoir  quels gestes   nous feront gagner quelques lignes sur la facture ?

Diminuer le chauffage : un vrai impact sur le budget

Lorsqu’il est question  d’énergie, on entend souvent tout et son contraire. Et même si les astuces pour économiser ne manquent pas, certaines ne sont finalement pas si efficaces que ça, et pourraient même, à terme, peser elles aussi sur votre budget.

Tout d’abord, il faut savoir que ce sont souvent les petits gestes qui rapportent le plus, s’ils sont bien exécutés. Ainsi, baisser le chauffage de son habitation d’un degré seulement réduirait votre facture d’énergie de 7%, affirme l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Le  chauffage, c’est le plus gros poste de dépense énergétique des ménages français : il représenterait en moyenne 75% de la facture, qu’il soit au gaz ou éléctrique.

Mais gare, en revanche, à ces idées reçues sur les économies d’énergie, qui pourraient bien se retourner contre vous. Découvrez dans notre diaporama ces 8 fausses bonnes idées d’éco-gestes.

Couper l'électricité quand on part quelques jours

1/8
Couper l'électricité quand on part quelques jours

Cela ne vaut pas le coup ! « Pour trois mois, c’est intéressant mais pour une semaine ça ne vaut pas le coup car le ballon d’eau chaude va devoir se réchauffer et le réfrigérateur va se refroidir, ce qui va consommer beaucoup d’énergie. En revanche, il est intéressant de couper l’alimentation du four ou des plaques si on a accès au disjoncteur », explique Julie Vanhille, la secrétaire générale de l’Association de défense, d’éducation et d’information du consommateur (Adeic) au Parisien

Réduire l'isolement au double-vitrage

2/8
Réduire l'isolement au double-vitrage

Il ne suffit pas de fenêtres au double-vitrage solide pour bien isoler votre maison, et vous permettre de faire des économies d’énergie. En réalité, la chaleur s’évapore principalement à travers le toit et les murs de votre habitation. 

Faire des machines plus courtes

3/8
Faire des machines plus courtes

C’est la température de l’eau, et non la durée de votre machine, qui joue dans la consommation d’énergie de votre machine à laver le linge. Privilégiez donc les cycles à 30, 40° quand vous le pouvez. 

Ne pas dégivrer son congélateur

4/8
Ne pas dégivrer son congélateur

Un demi centimètre de givre dans votre congélateur peut augmenter la consommation de l’appareil de 30% ! Pour économiser, il faut donc dégivrer régulièrement (tous les trois mois environ) frigos et congélateurs. 

Se chauffer à la cheminée

5/8
Se chauffer à la cheminée

Profiter d’un bon feu de cheminée, c’est très agréable. Mais cela peut être trompeur : si votre foyer est ouvert, seulement 10% de la chaleur du feu est véritablement restituée dans une pièce. Surtout, le conduit peut faire entrer de l’air froid en quantité importante chez vous. Assurez-vous d’avoir, pour pallier à ce problème, une trappe ou un insert.

Ne pas ouvrir les fenêtres l'hiver

6/8
Ne pas ouvrir les fenêtres l'hiver

Aérer sa maison est un geste essentiel pour lutter contre la pollution intérieure et réduire l’humidité de votre logement (ce qui, à terme, est bénéfique pour votre facture de chauffage). Ne faites donc pas l’impasse dessus. En revanche, pour économiser un peu d’énergie, baissez légèrement vos radiateurs lorsque vous ouvrez vos fenêtres.

Eteindre le chauffage la nuit

7/8
Eteindre le chauffage la nuit

Éteindre le chauffage de vos pièces la nuit serait contre-productif. Car, le matin venu, pour ne pas grelotter, vous allez sûrement mettre le chauffage à fond. La solution : baissez votre chauffage de seulement 1 ou 2°. Cela suffit pour réduire considérablement votre consommation d’énergie.

Mettre ses appareils en veille

8/8
Mettre ses appareils en veille

Laisser ses appareils électriques en veille coûterait en moyenne 86 euros par an, selon une étude de 2013. La veille n’est donc pas la solution pour économiser. Il vaut mieux débrancher franchement les appareils que vous n’utilisez pas, ou utiliser des multi-prises à interrupteur afin d’en éteindre plusieurs d’un seul coup. Éteindre les appareils la nuit permet d’économiser jusqu’à 10% de sa note annuelle selon l’Ademe, soit entre 50 et 150 euros par an.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.