Porté disparu et prétendument en cavale depuis des années, Xavier Dupont de Ligonnès a fait couler beaucoup d'encre. Récemment encore, il faisait l'objet d'un reportage de France 2, s'attardant sur sa minutie obsessionnelle. Pour Planet, le journaliste d'investigation Guy Hugnet revient sur "le grain de sable" qui a toujours fait échouer ses projets.
Xavier Dupont de Ligonnès : "Le grain de sable qui a toujours tout fait échouer"AFP

Plus de 9 ans après la découverte des corps d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants, tous enterrés sous la terrasse de leur demeure à Nantes, la scène de crime continue d'intriguer. Devant les caméras de France 2, qui consacrait récemment un reportage à l'affaire, le responsable criminalistique et morphoanalyste Philippe Esperança s'étonnait encore de la minutie dont a fait preuve le tueur. Le père de famille, principal suspect de cette sordide histoire, fait l'objet d'un mandat d'arrêt international. Et demeure irrémédiablement introuvable, en dépit de ce qu'a pu – un temps – affirmer la police de Glasgow.

Le grain de sable

"C'est vraiment la seule scène que j'ai eu à connaître, où il y a cinq victimes et qu'aucune trace de sang n'a été découverte. C'est unique, je crois ne l'avoir jamais vu", explique l'expert, qui analyse des scènes de crime depuis plus de trois décennies. Et lui de poursuivre, comparant Xavier Dupont de Ligonnès à un automate. "J'ai même l'impression que c'était un robot qui agissait", explique-t-il, non sans rappeler combien le tueur avait préparé son geste. "Lorsque le nettoyage est sommaire, on va retrouver des traces typiques d'un mouvement d'éponge ou de serpillère. On sent qu'il y a une préparation quasi complète. C'est incroyable de penser à autant de chose", ajoute-t-il.

Le grain de sable

Une minutie quasi-obsessionnelle qui caractérise sans conteste l'ancien commercial devenu chef d'entreprise . "Je n'emploierai pas le mot 'robot', mais il faut bien dire que Xavier Dupont de Ligonnès est quelqu'un d'incroyablement méticuleux", annonce d'entrée de jeu Guy Hugnet, journaliste d'investigation et auteur de l'ouvrage L'affaire Dupont de Ligonnès : La secte et l'assassin, publié aux éditions L'Archipel. Il décrit pour Planet la névrose obsessionnelle du principal suspect.

"Il y a toujours eu un grain de sable dans les projets de Xavier Dupont de Ligonnès"

"Au cours de mon enquête j'ai interviewé certains de ses proches et ils étaient frappés par son organisation extrêmement méticuleuse. C'est un homme qui note tout dans les moindres détails. Dans son carnet, il inscrivait les kilomètres parcourus comme les prix de chacun de ses achats par exemple. On retrouve évidemment cette façon de faire, très méthodique, pointilleuse, obsessionnelle dans le modus operandi des meurtres", note encore Guy Hugnet.

"Rien n'est laissé au hasard, aucun détail n'est oublié. Une semaine après les meurtres, Xavier Dupont de Ligonnès continue de répondre aux proches de ses enfants qui s'inquiètent de leur absence. Il écrit des SMS, des lettres aussi, fait en sorte de donner le change. Pourtant, c'est un grain de sable qui va tout changer", explique le journaliste qui pense à la gamelle pour chien ayant poussé une policière à se rapprocher de la dalle de ciment sous laquelle étaient cachés les corps. C'est en essayant d'attraper l'objet qu'elle a réalisé que ce ciment était frais. "C'est peut-être le dernier 'grain de sable' de la vie de Xavier Dupont de Ligonnès. Mais c'était loin d'être le premier", affirme le journaliste.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.