Le lendemain de sa mort, Agnès Dupont de Ligonnès poste une photo sur son profil Facebook... Une révélation post-mortem effrayante.
Xavier Dupont de Ligonnès : cette horrible photo postée "par" sa femme

Neuf ans de recherches vaines et de fausses pistes. Le 21 avril 2011, une famille nantaise est retrouvée morte, enterrée dans son jardin. Un corps manque à l'appel : celui du père, qui s'est volatilisé. Commence alors l'un des plus grands faits divers français : l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès. L'homme qui donne son nom à l'enquête est recherché dans le monde entier et suspecté d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants. Si certains des proches du meurtrier présumé le pensent incapable de commettre un tel acte, le quintuple homicide semble tout de même bien préparé. 

Xavier Dupont de Ligonnès sur Netflix : une nouvelle piste ?

En neuf ans, les Français n'ont pas perdu leur intérêt pour cette affaire qui mêle drame familial et disparition inexpliquée. Comment Xavier Dupont de Ligonnès a-t-il pu disparaître de l'Hexagone du jour au lendemain ? Avait-il préparé sa fuite ou a-t-il improvisé après le meurtre de sa femme et de ses quatre enfants ? Une des pistes envisagées par les enquêteurs veut que le quinquagénaire se soit réfugié aux Etats-Unis, pays qu'il connaît bien et où il a séjourné par le passé. Les Américains viennent d'ailleurs de découvrir l'histoire de Ligonnès après la diffusion, sur Netflix, d'un documentaire sur la tuerie de Nantes. Certains détectives amateurs ont d'ailleurs désormais un objectif, retrouver sa trace.

Le producteur de la série diffusée sur la plateforme a récemment expliqué avoir reçu un témoignage troublant. Interrogé par Variety, il a déclaré : "Des personnes qui vivent à Chicago ont entendu un gars qui parlait français, ils l'ont regardé, ils venaient de voir l'épisode. Ils nous ont envoyé une photo et il lui ressemblait réellement, c'était frappant". De quoi relancer l'enquête ? L'information a, dans tous les cas, été transmises aux autorités américaines...

Xavier Dupont de Ligonnès : une tuerie bien préparée

À en croire la chronologie établie par Le Parisien, les quatre premières victimes ont été assassinées dans la nuit du 3 au 4 avril 2011, et la dernière dans la nuit du 5 au 6 avril. Le 5, les deux benjamins de la famille sont absents au collège pour "cause de maladie". Le 11, leur établissement reçoit un courrier attestant qu'ils quittent l'école pour cause de mutation en Australie. La mère de famille, Agnès, était adjointe à la vie scolaire dans un autre établissement. Le même jour, "elle" envoie une lettre de démission signée de sa main au directeur en donnant le même motif. Un détail étonnant quand on sait que les analyses révèlent que la femme est morte plus d'une semaine avant de donner sa démission… Et ce n'est pas la seule chose que l'épouse de Xavier Dupont de Ligonnès ait accompli post-mortem. 

Le 23 juillet 2020, Society a sorti une édition spéciale concernant l'affaire, divisée en deux parties. À l'intérieur se trouvent des éléments de l'affaire encore jamais connus du grand public à ce jour. On apprend, entre autres, que la quadragénaire a posté une photo sur les réseaux sociaux après sa mort...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : L'ancienne maison de Dupont de Ligonnès a été vendue

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.