Cédric Jubillar a été mis en examen pour "homicide volontaire sur conjoint" dans l'enquête ouverte sur la disparition de sa femme. Selon le procureur de la République de Toulouse, il s'était montré "brutal", "agressif" et "grossier" envers elle avant la nuit du 15 au 16 décembre.
Sommaire
Delphine Jubillar : son mari "agressif" et "brutal" avant sa disparitionCédric Jubillar lors de la marche blanche en hommage à sa femmeAFP

Il continue de nier son implication dans la disparition de sa femme. Cédric Jubillar, le mari de Delphine Jubillar, vient d’être mis en examen pour "homicide volontaire par conjoint" et est placé en détention provisoire. Durant sa garde à vue, le trentenaire a nié être à l’origine de la disparition de la jeune femme, mais les enquêteurs, ainsi que les magistrats instructeurs, pensent avoir récolté suffisamment d’éléments pour procéder à son interpellation puis à sa mise en examen ce vendredi 18 juin.

Delphine Jubillar : les déclarations "mensongères" de son mari

Lors d’une conférence de presse donnée ce vendredi, le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzéari a tenu à saluer le travail de longue haleine des gendarmes mobilisés dès les premiers jours de l’affaire. Il est revenu longuement sur les différentes investigations qui ont été menées, rappelant, comme l’a fait Planet ces derniers jours, que toutes les pistes avaient été fermées avant l’interpellation de Cédric Jubillar. Dans un second temps, le magistrat est revenu sur les déclarations du suspect qui sont, à son sens "évolutives, contradictoires" et même parfois "mensongères". "Monsieur Jubillar continue à contester les faits qui lui sont reprochés", a-t-il précisé.

Au moment de sa disparition, Delphine Jubillar s’apprête à quitter son mari, a confirmé le procureur de Toulouse. Seulement, contrairement à ce qui a été affirmé par Cédric Jubillar, la séparation ne se passe pas bien. "Le contexte de séparation est très conflictuel", explique Dominque Alzéari, évoquant des disputes "fréquentes" et "bien expliquées par l’ensemble des témoins et de la famille". Le suspect présenterait une "grande difficulté à accepter la séparation". Surtout, les semaines qui ont précédé la disparition de Delphine Jubillar, il "se montrait brutal, grossier, agressif", avec cette dernière, y compris ses enfants… Révélations.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.