Cédric Jubillar était-il au courant que sa femme voyait un autre homme ? S'il a affirmé le contraire, un texto dévoilé par La Dépêche et envoyé le matin du 16 décembre laisserait croire le contraire...
"J’ai grillé Delphine" : le troublant SMS envoyé par Cédric JubillarAFP

Il a dû s’expliquer pendant près de 48 heures. Interpellé et placé en garde à vue mercredi 16 juin, Cédric Jubillar a quitté la gendarmerie ce vendredi 18 juin et doit être présenté à un juge dans la journée à Toulouse (Haute-Garonne). Sa mère Nadine et son beau-père, arrêtés le même jour, ont été libérés et sont rentrés chez eux, selon les informations de La Dépêche.

Les explications de Cédric Jubillar au début de l'affaire

Ces six derniers mois, les enquêteurs ont multiplié les écoutes, les observations et les fouilles pour accumuler assez d’indices leur permettant d’emprunter cette piste, qu’ils gardent sous le coude depuis les premières heures de l’affaire. La nuit du 15 au 16 décembre, Cédric Jubillar appelle la gendarmerie pour signaler la disparition de sa femme, qui serait sortie en pleine nuit promener leurs deux chiens. Il explique s’être lui-même couché vers 23 heures, laissant son épouse seule avec leur fils de six ans devant la télévision.

La trace de la jeune femme est perdue à quelques centaines de mètres de leur domicile, laissant croire que la mère de famille s’est tout simplement évaporée. Si les gendarmes ont pris le temps de refermer chaque piste ces derniers mois, ils n’ont jamais changé leur fusil d’épaule, soupçonnant Cédric Jubillar d’être impliqué dans la disparition de sa femme. Parmi les éléments qui ont mis en doute sa version des faits, une photo en tenue de nuit envoyée par Delphine Jubillar à son amant ce soir-là et des photos de ce dernier découvert dans son téléphone à lui. Un troublant SMS, envoyé le matin du 16 décembre, jette aussi le doute sur ce qu’il savait réellement…

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.