Après une vie passée à s'échiner, voilà venu le temps de la cessation d'activité. Mais faudra-t-il encore payer l'impôt sur le revenu ? Eléments de réponse.
La retraite sans impôts, est-ce possible ?Istock
Sommaire

Le départ à la retraite protège-t-il contre l’impôt sur le revenu ? Malheureusement, pas dans l’essentiel des cas. Depuis le 1er janvier 2019, l’impôt sur le revenu est d’ailleurs versé directement par votre caisse de retraite à l’administration fiscale. Il n’est donc pas possible d’y échapper sur l’essentiel des sources de rémunération qu’un assuré est susceptible de percevoir. Sont effectivement concernées, rappelle le site spécialisé La Retraite en Clair, les pensions (obligatoire, de base ou complémentaire) ainsi que les rentes issues de régimes de retraite supplémentaires (comprendre : PER entreprise, Préfon, contrat Madelin, Perp mais pas Perco).

Retraite : tous les revenus ne sont pas soumis à l’impôt !

Les autres revenus sont également imposés, mais tout dépend alors de leur nature exacte. Les rentes perçues dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie, de ressources foncières ou même d’une activité indépendante font en effet l’objet d’un acompte mensuel ou trimestriel, précise le site. Il en va de même pour le Perco. En revanche, le cas du cumul emploi-retraite est différent : les revenus du travail sont, de fait, soumis à l’impôt sur le revenu comme pour n’importe quel autre contribuable. Dès lors, l’administration fiscale ponctionne le salaire sur la base du taux communiqué par l’employeur avant même son versement. Si le retraité préfère ne pas donner son taux à son patron, il peut aussi être prélevé en taux "neutre" et régulariser la somme à payer par la suite.

Pour autant, il importe de rappeler qu’il existe un certain nombre de sources de revenu exonérées d’impôts pour les retraités. Dans certaines situations, cela peut même être le cas de toute une pension. Récapitulatif de ces éléments à connaître.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.