PER : pourquoi vous devriez souscrire un plan d’épargne retraite avant la fin de l’annéeIllustrationIstock
INTERVIEW. Si vous ne détenez pas encore de plan d'épargne retraite, vous devriez peut-être songer à en ouvrir un d'ici à la fin 2021. Comme nous l'explique Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l'Épargne, ce produit peut être un excellent moyen d'optimisation fiscale. Détails.
Sommaire

Vous cherchez des solutions pour réduire vos impôts en 2022 ? Le nouveau PER individuel, lancé en octobre 2019 dans le cadre de la loi Pacte, pourrait vous satisfaire. Il va cependant falloir agir vite. Il ne reste en effet plus beaucoup de temps pour mettre en place une stratégie d’optimisation fiscale. Pour profiter l’an prochain de l’avantage fiscal que permet le Plan d’épargne retraite, il faut en effet souscrire ce produit ou y effectuer des versements avant la fin de l’année.

"Les versements volontaires individuels sur un Plan d’épargne retraite ouvre droit à une déduction fiscale au titre de l’impôt sur le revenu. Cette dernière est plafonnée à hauteur de 10% des revenus professionnels nets de frais dans la limite de 10% de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale de l’année précédente. Si vous n’avez pas de revenus professionnels ou si le montant de réduction est plus intéressant, la déduction fiscale se monte alors à 10% du plafond annuel de la sécurité sociale (Pass)", nous explique Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Épargne. Cela revient donc à 32 419 € de déduction maximum pour les versements réalisés en 2020 dans le premier cas et 4 052 € de déduction minimum pour les versements réalisés en 2020 dans le second cas. "Le Pass ayant été fixé à 41 136 euros en 2020, le plafond d’épargne retraite commun à tous les souscripteurs est compris en 2021 (à mentionner dans la déclaration fiscale 2022 portant sur les revenus perçus en 2021) entre 4 113 euros et 32 908 euros", indique par ailleurs Carac.fr.

PER : "L’avantage fiscal ne rentre pas dans le plafonnement des réductions d’impôts"

"Autre avantage fiscal du plan d’épargne retraite, il ne rentre pas dans le plafonnement des réductions d’impôts, plafonnés à 10 000 euros, car il est considéré comme une déduction de l’assiette d’imposition", tient à préciser l’économiste.

Et d’ajouter : "Fait à ne pas négliger, plus vous êtes soumis à une tranche marginale d’imposition (TMI) élevée, plus le montant de l’avantage fiscal du PER est important."

Cet avantage fiscal est-il cumulable ?

PER : "Conjugalisez votre avantage fiscal en 2022"

"Lors d’une déclaration commune (couple marié ou pacsé), il est également possible de "conjugaliser" cet avantage fiscal", note Philippe Crevel. Il peut alors atteindre quasi 65 000 euros dans le premier cas, et plus de 8000 euros dans le second.

"La déduction fiscale liée au PER peut enfin prendre en compte les 3 dernières années. Si vous ne l’avez pas saturée, vous pouvez donc cumuler les plafonds, et donc déduire beaucoup d’argent en comptabilisant l’année de versement 2021", observe-t-il.

Comment en profiter et qu’indiquer sur votre prochaine déclaration d’impôt sur le revenu ?

PER : que renseigner sur la prochaine déclaration de revenus pour profiter de la déduction fiscale ?

Pour profiter de l’avantage fiscal du Plan d’épargne retraite, "il faut simplement préciser le montant de la déduction (ligne PER) et y inscrire la somme des versements que vous avez opérée. Notez que sur l’avis d’imposition 2021 sur les revenus de 2020, en dernière page, figure l’enveloppe disponible et déductible au titre de l’épargne retraite. Elle est calculée automatiquement par l’administration fiscale. Vous pouvez donc savoir la somme maximale que vous pouvez déduire", conclut l’expert.

Découvrez tous les biens de VINCI, EIFFAGE, BOUYGUES IMMO ! + de 100 critères pour vous aider à cibler le bien immobilier idéal