Très utile pour réduire sa pression fiscale, le PER est un placement qui pourrait vous faire de l'œil. Mais est-il vraiment fait pour vous ?
Epargne : pourrez-vous réduire vos impôts en ouvrant un PER ?Istock

Pour préparer votre cessation d'activité autant que pour réduire votre imposition, le Plan d'épargne retraite (PER) semble s'imposer. Ce nouveau placement, qui fêtait ses un an en octobre 2020 s'avère souvent très tentant. Et pour cause, rappelle MoneyVox ! Il permet une défiscalisation efficace - comparable à celle qu'offrent actuellement les placements type Perp, qu'il remplace d'ailleurs - et présente une souplesse toute particulière une fois terminée la vie active. Vous pourriez demander une rente viagère ou une sortie de capital… Ou même les deux.

Il n'en faut pas plus pour que ce produit d'épargne devienne "la meilleure niche fiscale à souscrire" d'ici la fin 2020, interroge Capital, qui en fait une véritable "arme anti-impôts". "Si l'on est taxé à la tranche marginale de 30%, on obtient donc une réduction d'impôt équivalente à 30% des sommes versées chaque année. C'est bien mieux que l'assurance vie !", commente par exemple Stéphane Peltier, directeur associé du groupe Patrimmofi, contacté par le mensuel de référence en économie.

Le PER : un placement souple, qui permet de financer un projet de vie ?

Naturellement ; et cela n'a rien de surprenant, de tels avantages impliquent de bloquer certains fonds. En principe, insiste Capital, il faut être prêt à ne pas revoir l'argent immobilisé avant son départ à la retraite. Sauf dans certains cas… comme l'achat de sa résidence principale. "La durée de détention d'un bien immobilier n'excède pas sept ans, en moyenne", rappelle Stéphane Peltier. De quoi contourner à plusieurs reprises la limitation. Demeure une question, néanmoins : le PER est-il adapté à tous les profils ?

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.