INTERVIEW. Trop peu de personnes connaissent le montant de leurs cotisations et les droits générés pour leur retraite, déplore Sapiendo, qui lance un simulateur dédié. Pourtant, ces éléments sont primordiaux pour votre stratégie de carrière. Le point avec Valérie Batigne, fondatrice de la fintech spécialisée dans le conseil retraite.
Sommaire

Face à la retraite, les Français se disent majoritairement inquiets. Mal informés sur leurs droits et sur les règles de retraite, ils n’ont pas de réelle visibilité sur les actions à mener pour optimiser leur future pension et ne réalisent pas l’impact néfaste que peuvent avoir certaines décisions. "Les Français n’ont pas conscience de ce qu’ils paient pour leur retraite par répartition et de ce que cela leur rapportera", déplore Valérie Batigne, fondatrice de Sapiendo Retraite.

Retraite : les revenus différés encore trop méconnus

"Savez-vous vraiment combien vous payer de cotisations retraite au titre de vos rémunérations ? Combien ces cotisations vous rapporteront-elles une fois à la retraite ? Peu de Français sauront y répondre, car l’information n’est pas immédiate. Il est en effet difficile de s’y retrouver. D’autant que pour les salariés, ce sont les employeurs qui s’acquittent des cotisations. De plus, les totaux ne sont pas reportés sur la fiche de paie. En effet, les montants relatifs aux cotisations retraite sont ventilés sur 3 lignes sur un bulletin de paie, voire 5 lignes pour les cadres et sur plusieurs colonnes, donc sur une vingtaine de cellules en tout", détaille la présidente. Mis à part prendre une calculette, il peut alors être compliqué de connaître cette donnée.

Or, "les cotisations représentent 26% du salaire net, avant prélèvement à la source. Ainsi, sur un salaire de 2000 € net par exemple, 720 € de cotisations sont versés au service de retraite. Cumulées sur toute une carrière, ces cotisations forment un capital retraite. Il est de ce fait primordial de s’y intéresser avant de faire un quelconque arbitrage qui aura un impact sur votre carrière, et sur votre future pension", assure Valérie Batigne.

Quant aux indépendants, "le montant total n’est pas non plus immédiatement identifiable, puisqu’ils règlent généralement leurs cotisations sur une base provisionnelle. Elle fait ensuite l’objet d’une régularisation. Cela brouille donc la somme". Retraite de base, complémentaire… Il est facile de s’y perdre.

Prendre conscience du pourcentage significatif des cotisations payées pour sa retraite permet de réaliser à quel point il devient nécessaire de s’y pencher. Voici pourquoi en détail.

Retraite : gare à votre stratégie de carrière

"Très souvent, les actifs réalisent des arbitrages professionnels sur les revenus immédiats, mais pas sur les différés qu’ils percevront une fois à la retraite. Si vous décidez par exemple de passer à temps partiel ou d’arrêter de travailler pendant 1, 2 ou 3 ans pour élever vos enfants ou bien pour faire le tour du monde, cela impactera non seulement vos revenus actuels, mais aussi futurs", prévient l’experte. Si rien n’est anticipé, les conséquences pourront être lourdes.

Même constat pour un changement de statut professionnel. Vous êtes salarié et souhaitez devenir indépendant ? Attention, car "même si votre salaire sera potentiellement identique, vous paierez moins de cotisations retraite en tant qu’indépendant. Vous profiterez ainsi d’une moindre pension une fois vos droits liquidés. Mieux vaut donc mûrement réfléchir avant d’agir. Malheureusement, comme la plupart des personnes ne savent pas quantifier cette perte, elles ne prennent pas en compte ces paramètres", pointe-t-elle.

C’est pour cette raison que la plateforme spécialisée dans le conseil retraite a créé un simulateur dédié aux cotisations. Comment fonctionne-t-il ?

Retraite : un simulateur pratique pour tous vos arbitrages

Arbitrages personnels, professionnels… Pour aider les travailleurs à reprendre le pouvoir sur leurs droits et diminuer leurs craintes, la fintech entend fournir une information claire sur le niveau des cotisations et des droits qui y sont attachés, par le biais d’un simulateur en ligne. Gratuit, rapide et personnalisé, l’outil baptisé "Combien cotisez-vous pour votre future retraite, et pour quels droits ?" permet à chacun d’estimer, à partir de vos rémunérations annuelles, le montant de vos cotisations et les droits générés pour votre retraite.

Accessible depuis le site www.sapiendo.fr, il suffit de renseigner : votre statut professionnel (salarié, indépendant, fonctionnaire, …) et votre revenu pour obtenir le résultat.

Cet outil peut être très pratique "lorsque vous hésitez entre deux statuts, ou un temps complet et un temps partiel par exemple. Vous pourrez observer l’écart de droits selon l’option choisie", conclut Valérie Batigne.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.