Depuis le 29 avril, Paul enchaîne les victoires dans Les 12 coups de midi sur TF1. Au fil des émissions, le jeune maître de midi s'est laissé aller à quelques confidences.
TF1Capture vidéo

A la recherche de "l'amour idéal" ?

A 20 ans, Paul n'en finit pas d'épater les téléspectateurs des 12 coups de midi sur TF1. Arrivé le 29 avril dernier sur le plateau du jeu, le candidat originaire de Grenoble, atteint du syndrome d'Asperger, enchaîne les victoires et étale émission après émission ses impressionnantes connaissances.

Lors de l'émission du 1er juillet, l'étudiant en histoire a révélé sa situation amoureuse après avoir réagi aux commentaires d'une candidate qui expliquait à Jean-Luc Reichmann être "célibataire depuis deux ans". "Ce n'est pas beaucoup deux ans... moi c'est depuis ma naissance", s'en est-il amusé. Dans une interview accordée au magazine Télé-Loisirs, le Grenoblois raconte qu'il n'a pas encore reçu de courriers du coeur. "Mais si j'en reçois, je les lirais attentivement", a-t-il promis.

Paul a évoqué son "amour idéal" à Jean-Luc Reichmann lors de l'émission du 10 juin. "Avec quelqu'un avec qui je pourrais discuter de sujets divers, et qui ne serait pas à dire 'de quoi tu parles'", a déclaré le jeune homme. "Quelqu'un qui connaîtrait des choses sur des sujets qui m'intéressent beaucoup. Et surtout aussi, qui aurait le courage de m'accepter", a-t-il affirmé. Cependant, il confie que son incroyable mémoire peut repousser les gens. ""Les gens sont impressionnés, mais, malheureusement, ça ne va pas plus loin parce que je leur fais peur. Je leur dis des trucs et ils me disent 'Mais comment tu sais ? Ça fait un siècle que je t'ai dit ça !'. Ça les fait flipper, ils croient que je suis leur vie, alors que j'ai juste retenu un truc qu'ils m'ont dit il y a trois ou quatre ans.", a-t-il conclu.