Cécité, agénésie, trouble... Leur handicap aurait pu constituer un obstacle, mais ils ont fait de leur différence une force. Découvrez ces candidats de jeux télé qui ont marqué les téléspectateurs.
Source : TF1Capture vidéo

Paul (Les 12 coups de midi)

Depuis le 29 avril dernier, un candidat prénommé Paul fait sensation dans Les 12 coups de midi, diffusée tous les midis sur TF1. Ce Grenoblois de 19 ans impressionne les téléspectateurs par son immense culture générale, sa très bonne mémoire des chiffres et son histoire. Le jeune homme a révélé lors de sa première apparition qu'il était atteint du syndrome d'Asperger. Un trouble autistique qui lui a été diagnostiqué en 2015. "C’est un peu un syndrome léger par rapport à l’autisme que la plupart des gens connaissent. Il y a des difficultés de communication, c’est un peu compliqué dans la vie de tous les jours mais ça va sinon", a expliqué le maître de midi sur le plateau.

Cependant, le jeu demande beaucoup d'effort à l'étudiant en histoire. "C'est un énorme effort pour toutes les personnes qui ont un TSA (trouble du spectre autistique) et qui se fatiguent beaucoup plus vite que le commun des mortels. Il a eu ce courage d'aller contre ses angoisses : les lumières, le public, le bruit, la musique, ce sont autant d'agressions qui sont difficiles à vivre pour lui", a confié la mère du candidat à Jean-Luc Reichmann sur le plateau des 12 coups de midi.

Lors de l'émission du 9 mai dernier, Paul aurait pu céder son titre de champion à un autre candidat lors de l'épreuve du Coup fatal. Face au stress de la compétition, il a été victime d'une crise d'angoise et a alors enchaîné les mauvaises réponses. Avec le soutien de Jean-Luc Reichamnn, le candidat a réussi à se reconcentrer pour remporter son duel sur le fil.

Paul a dépassé la barre des 100 000 euros de gains le 22 mai dernier et s'approche progressivement du top 30 des plus grands gagnants de l'histoire du jeu de TF1.