L'enquête autour de la disparition de Delphine Jubillar a révélé les tendances jalouses de son mari Cédric. Mis en examen depuis le 18 juin, le trentenaire aurait entrepris une véritable surveillance de son épouse dans les mois précédant sa disparition. Explications.
Relevés bancaires, téléphone... Comment Cédric Jubillar surveillait-il Delphine ? AFP
Sommaire

Cédric Jubillar continue de nier toute implication avec la disparition de sa femme.  Mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint le 18 juin dernier, il est actuellement détenu à la maison d'arrêt de Seysses (Haute-Garonne). Cela fait bientôt sept mois que Delphine Jubillar a disparu sans laisser de trace ni donner d'explication. Si les enquêteurs ont très vite écarté l'hypothèse d'un départ volontaire au profit de la piste criminelle, ils ont attendu plusieurs semaines avant de révéler leurs soupçons autour de son époux. Depuis le mois de décembre, les gendarmes élaborent un scénario selon lequel une dispute aurait mal tourné le soir où l'infirmière a disparu. Le point de départ de la dispute ? Une photo que Delphine aurait envoyée à son amoureux aux alentours de 23 heures. 

Quelques heures après la disparition de son épouse, Cédric Jubillar aurait envoyé un message à Anne, l'une des meilleures amies de Delphine. Selon Sud Ouest, il lui aurait écrit : "J'ai grillé Delphine sur Instagram, elle a envoyé une photo d’elle à un mec". Du côté de BFMTV, nous apprenons que le père de famille aurait confié à cinq personnes différentes son envie de tuer son épouse. "Si Delphine me quitte un jour je la tuerai", aurait-il confié à un premier témoin. "Je vais la tuer, je connais un endroit où on ne la trouvera jamais", aurait-il indiqué à un autre. 

Delphine Jubillar : son mari inscrit sur un site de rencontres

Depuis l'été 2020, Delphine fréquentait bel et bien un autre homme : issu de Montauban, ce nouvel amoureux était également en cours de séparation. Ils se seraient rencontrés sur un site de rencontres, et avaient des projets d'avenir à deux. Peu de temps après le placement en détention de Cédric Jubillar, La Dépêche nous apprenait que le suspect était lui aussi inscrit sur une application de rencontres sous le nom de "Jujubi35". Avait-il lui aussi des aventures extraconjugales, ou était-ce simplement une manière pour lui de surveiller Delphine ? 

Au cours de leur relation, Cédric suspectait donc sa femme de fréquenter un autre homme. Pour découvrir la vérité, le père de famille aurait tenté de géolocaliser Delphine via son téléphone...

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.