Anne, une amie de Delphine Jubillar, disparue le 15 décembre dernier, révèle les détails déplacés que lui aurait confié Cédric Jubillar au sujet de ses ébats sexuels avec cette dernière au lendemain de sa disparition.
Delphine Jubillar : son amie "écœurée" par "les détails sexuels" racontés par son mariAFP
Sommaire

C'est un témoignage inédit et glaçant. Anne, 44 ans, est une amie proche de Delphine Jubillar. Cette habitante de Cagnac-les-Mines a témoigné dans les colonnes du Parisien. Cette mère de famille était en contact direct avec Delphine Jubillar juste avant sa disparition et avec son mari Cédric Jubillar juste après. Elle témoigne du comportement indécent du mari de l'infirmière de 33 ans au lendemain de sa disparition. "À six heures du matin je lui ai envoyé un message très basique : 'Est-ce que vous vous êtes disputés hier soir ?' Il me répond que non, que la soirée était cool… Ensuite, il me donne des détails sexuels d’une grande vulgarité qui ne concernent que lui et Delphine. En décalage total avec la situation", confie l'amie de Delphine Jubillar au Parisien.

 "Des détails sexuels d’une grande vulgarité"

La mère de famille se dit  choquée par le comportement déplacé du mari de son amie par sms et son manque d'investissement pour retrouver sa femme. "Moi, je me démène et lui est d’une telle nonchalance… Du moins dans ses messages. Ça m’écœure", déplore-t-elle au Parisien. C'est la premère fois qu'Anne prend la parole publiquement sur ses relations avec le mari de Delphine Jubillar. Déçue par ses réponses, l'amie de la mère de famille va finalement décider de rompre tout contact avec Cédric Jubillar. "J’ai seulement repris contact avec lui le 29 décembre pour lui demander des nouvelles des enfants. Sa réponse ne m’a pas donné envie de poursuivre et j’ai coupé les ponts depuis ce jour", confie-t-elle au journal.

Cédric Jubillar : "On le disait exubérant, excessif"

Pourtant au moment de leur rencontre, Anne avait tenté de laisser un chance à Cédric Jubillar. "Au départ, il y a trois ou quatre ans, je rencontre Delphine par le biais de l’école maternelle. Nous avions l’une comme l’autre un garçon en petite section. J’ai connu ensuite Cédric qui s’était investi, comme Delphine, dans l’association des parents d’élèves", se souvient la mère de famille. À ce moment-là, l'amie de Delphine Jubillar assure que Cédric Jubillar "avait mauvaise réputation". "On le disait exubérant, excessif, etc. Mais moi, je refusais de le juger. Contrairement à beaucoup d’autres, j’acceptais de le côtoyer quand j’invitais Delphine à la maison", confie Anne.

La mère de famille de 44 ans est une des dernières personnes à avoir vu Delphine Jubillar en vie. "Le 15 décembre au matin, quelques heures avant sa disparition, nous avons bu un café ensemble à mon domicile", se souvient la mère de famille. Elle la reverra même quelques heures avant sa disparition ce même 15 décembre à 16h45. "La toute dernière fois que je vois et que je parle à Delphine, c’était le mardi 15 décembre vers 16h45. Il pleuvait. Nous étions allés chercher nos garçons à l’école en voiture. Au moment où je passe devant sa maison, sa chienne Oprah me coupe la route et m’oblige à piler. À cet instant, Delphine sort de sa voiture et prend sa fille, Elyah, dans les bras. Je me souviens qu’elle vient de se garer dans le sens de la montée, comme elle le faisait toujours. Je baisse ma vitre et on échange quelques mots. On se dit : ' Bisouilles…' et puis c’est tout. C’était notre mot…", conclut-elle.

Delphine Jubillar : "Je la soutenais dans son projet de séparation"

Malgré leur différence d'âge, dix ans d'écart, Anne avait noué une véritable amitié avec Delphine Jubillar et l'accompagnait dans sa démarche de séparation de son mari Cédric. "Elle était un soutien vis-à-vis de moi. Et moi, de la même manière , je la soutenais dans son projet de séparation, moralement et techniquement. Je suis passée par là. Elle venait donc remplir ses papiers chez moi. Le 15 décembre au matin, quelques heures avant sa disparition, nous avons bu un café ensemble à mon domicile", se souvient-elle avec émotion. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.