Alors que l'obligation du pass sanitaire dans les trains pour les grands trajets entre en vigueur début août, la question de la mise en application de son contrôle reste débattue. Contrôles aléatoires ou systématiques, personnes habilitées... Planet vous explique ce qu'on sait.
Pass sanitaire dans les trains : comment se dérouleront les contrôles ?Istock
Sommaire

Qui contrôlera votre pass sanitaire dans les trains ? La SNCF envisagerait pour l'instant des contrôles aléatoires. Alors que l'obligation de présenter un pass sanitaire va être étendue aux transports de longue distance tels que les TGV, les trains Intercités et les trains de nuit à partir du début du mois d'août, franceinfo révèle que la compagnie ferroviaire souhaite mettre en place des contrôles de pass sanitaires aléatoires et non automatiques. La SNCF avait déjà présenté des pistes de réflexion aux partenaires sociaux au sujet de la mise en oeuvre des contrôles. "Le dispositif sera des contrôles à tous les points du voyage : essentiellement à l’embarquement, mais aussi à bord des trains et à la descente des trains, comme le dispositif antifraude des billets", précise désormais au Parisien la direction de SNCF Voyageurs.

En effet, en attendant le vote du projet de loi étendant l'obligation du pass sanitaire aux transports de longue durée, qui était alors toujours débattu à l'Assemblée nationale, la SNCF aurait révélé qu'elle envisage un contrôle aléatoire réalisé par les contrôleurs et autres personnels habilités, avec l'appui des forces de l'ordre ou des agents de la sûreté ferroviaire. Selon les informations des syndicats, révélées par franceinfo, la compagnie ferroviaire étudie également une possible intégration du pass sanitaire dans le billet de train au moment de son achat. Une telle mesure, même si elle était approuvée, ne serait néanmoins effective que dans plusieurs semaines, voire mois.

Quelle organisation en pleins départs en vacances ?

Alors que la date exacte de l'application du pass sanitaire dans les trains pour les longs trajets n'est toujours pas connue, la SNCF prépare son entrée en vigueur avec le ministère des Transports, mais aussi avec les syndicats Sud Rail, CFDT-Cheminots et FO-Cheminots. Face aux incertitudes, "nous avons l'impression que l'entreprise navigue à vue", déplore Bruno Poncet, le secrétaire général de Sud Rail, auprès de franceinfo.

Pour le secrétaire général adjoint de la CFDT-Cheminots, Sébastien Mariani, avoir recours aux forces de l'ordre pour venir en aide aux contrôleurs habilités de la SNCF apparaît "extrêmement compliqué". "Ils sont déjà fortement occupés dans le cadre du plan Vigipirate et du côté de la sécurité ferroviaire, leurs prérogatives ont augmenté ces dernières années sans que leur effectif le soit", assure le syndicaliste. La SNCF n'a toujours pas tranché officiellement sur les responsables des contrôles, mais assure que "l'objectif reste que ce soit le plus simple et le plus fluide possible" pendant cette période de vacances, auprès de franceinfo.

Des craintes de débordements et de violences

Face au grand nombre de voyageurs à cette période de l'année, les syndicats redoutent des débordements sans la présence des forces de l'ordre pour gérer d'éventuels voyageurs mécontents. Si les délais d'embarquement sont plus longs et que certains voyageurs se voient refuser l'entrée dans le train en raison d'un pass sanitaire invalide, malgré leurs titres de transports valables, des usagers pourraient s'emporter. "La tension peut vite monter et la situation dégénérer", estime  en effet Bruno Poncet, secrétaire général de Sud Rail à franceinfo. Les trais pourraient également accuser de gros retards avec des contrôles systématiques. Daniel Ferte, secrétaire général adjoint de FO-Cheminots estime pour sa part qu'un contrôle systématique du pass sanitaire est "irréaliste en l'état" avec plus de "500 000 voyageurs par jour sur les grandes lignes".

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.