Qu'a dit Cédric Jubillar aux gendarmes les premières minutes après la disparition de sa femme ? Le Parisien a consulté son appel au 17 et en dévoile le contenu.
Cédric Jubillar : cette conversation téléphonique intrigante dévoilée AFP
Sommaire

Les pièces du puzzle s’emboîtent, mais il en manque toujours. La nuit du 15 au 16 décembre 2020, réveillé un peu avant 4 heures du matin par les pleurs de sa fille, Cédric Jubillar constate que son épouse Delphine n’est plus à la maison. Nous sommes en plein hiver, il fait nuit noire, la famille vit dans une rue calme et résidentielle de la ville et, surtout, le couvre-feu est entré en vigueur la veille au soir. Le trentenaire fait le tour de la propriété, sans succès, puis se décide à appeler les gendarmes.

Cédric Jubillar a très vite appelé les gendarmes

Cet élément a été évoqué par le procureur de la République de Toulouse en juin dernier, car il s’est étonné de la rapidité avec laquelle le trentenaire a prévenu les forces de l’ordre. En août, lorsque sa femme n’était pas rentrée à la maison, il avait d’abord interrogé leurs proches, pour savoir s’ils l’avaient vue. Sur place, plusieurs éléments intriguent les gendarmes, notamment la machine à laver, dont le hublot est fermé et la condensation observée sur la vitre de la voiture. Assez pour se faire une opinion ? Ces éléments sont aujourd’hui encore au cœur du dossier, car contestés par la défense de Cédric Jubillar.

Que dit-il aux gendarmes lorsqu’il appelle pour signaler la disparition de sa femme ? Pourquoi ces derniers arrivent-ils aussi vite sur place, alors qu’il pourrait encore s’agir d’un départ volontaire ? Le Parisien dévoile pour la première fois les quelques mots que Cédric Jubillar a échangé avec les gendarmes le matin du 16 décembre. Une conversation téléphonique intrigante, dans laquelle le mari de Delphine Jubillar campe déjà sur ses positions.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.