TÉMOIGNAGE. La perte de revenus une fois à la retraite peut être difficile à compenser. D'autant plus si un crédit immobilier n'est pas encore soldé, ou si vous êtes redevable d'un loyer. C'est le cas de Marie B, veuve depuis deux ans. Elle nous confie ses astuces pour arrondir ses fins de mois.
Retraite : "Ma pension est trop faible, voici comment j'essaie de joindre les deux bouts"IllustrationIstock
Sommaire

Le montant des pensions de retraite en France sont-elles suffisantes ? Les revalorisations, jugées trop faibles, poussent le "groupe des neuf" a retourné dans la rue. Le collectif, qui regroupe neuf organisations syndicales (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires) et associatives (FGR-FP, LSR, Ensemble et solidaires) de retraités, a prévu ce vendredi 1er octobre plus d’une centaine de manifestations, dans 86 départements français.

Lors d’une conférence de presse organisée aux Lilas, près de Paris, Marc Bastide (CGT) s’est exprimé : "Les retraites de base ont augmenté de 0,4% le 1er janvier dernier, et les complémentaires du privé de 1%, ce n'est rien en comparaison de l'inflation", estimée en août dernier à +1,9% sur un an, selon l’Insee.

Si le nombre de retraités ne cesse d’augmenter en France, ce n’est donc pas le cas de leur pouvoir d’achat. D’après le dernier rapport annuel de la Dress, ils étaient 16,7 millions en 2019, soit +1,8% par rapport à fin 2018. La pension de retraite moyenne, tous régimes confondus, se montait elle à 1 503 euros brut par mois en décembre 2019, pour les retraités de droit direct résidant en France (1 924 euros pour les hommes et 1 145 pour les femmes). En tenant compte des prélèvements sociaux, la pension nette moyenne s'élevait à 1 393 euros. Cette pension nette moyenne diminue de 0,4% en euros constants entre fin 2018 et fin 2019. Cela est notamment dû à l’annulation de la hausse du taux de CSG pour un certain nombre de retraités.

De manière générale, "le niveau de vie médian des retraités reste légèrement supérieur à celui du reste de la population". En effet, selon la Drees, la pension de retraite totale nette moyenne fin 2019 représente 63,2% du revenu d’activité net moyen de l’ensemble des personnes ayant un emploi en 2019.

Quant au taux de remplacement du salaire (rapport entre le montant de la première retraite versée et le montant du dernier revenu perçu), il diminue aussi. La perte de revenus une fois à la retraite est en effet estimée à 25% en moyenne. Si certains ont anticipé en se constituant une retraite par capitalisation, d’autres, en raison des aléas de la vie (carrière hachée, maladie, deuil…), n’ont pas pu en faire autant. Comment s’en sortent-ils ?

Faible pension de retraite : "Je gagne à peine plus de 1000 euros par mois"

Marie B., 63 ans, à la retraite depuis peu, à accepter de témoigner dans nos colonnes. Cette Toulonnaise a travaillé à temps partiel durant des années en tant que secrétaire médicale, afin de s’occuper de ses enfants.

"Je suis entrée dans la vie active très jeune, mais à l’époque, je n’étais pas déclaré. J’ai ensuite travaillé dans le secrétariat à mi-temps afin de pouvoir aussi m’occuper de mes 3 enfants. Si j’ai pu obtenir le nombre de trimestres nécessaire pour liquider ma retraite, ma pension reste faible. Je gagne à peine plus de 1000 euros par mois. Lorsque mon compagnon était encore en vie, nous parvenions à nous en sortir, mais il nous a quittés il y a deux ans à la suite d’une crise cardiaque. En plus du chagrin, le quotidien est devenu de plus en plus difficile. D’autant que nous n’avions pas encore terminé de solder le crédit de notre maison principale. Nous n’étions pas mariés, je n’ai donc pas eu droit à une pension de réversion. J’ai donc dû me débrouiller pour minimiser mes dépenses et arrondir mes fins de mois", nous confie-t-elle. Voici comment.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.