Le "groupe des neuf" est de retour dans la rue. Pour militer en faveur de la revalorisation des pensions, jugée trop faible, une centaine de manifestations sont prévues en France le vendredi 1er octobre.
Pension de retraite : ce qu'il va se passer vendrediIllustrationIstock

De nouvelles manifestations pour relever le niveau des pensions. Ce vendredi 1er octobre, le "groupe des neuf" est de retour dans la rue. Ce collectif regroupant neuf organisations syndicales (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires) et associatives (FGR-FP, LSR, Ensemble et solidaires) de retraités, a prévu une centaine de manifestations, partout en France.

À l’occasion de cette dixième journée de mobilisation depuis le début du quinquennat, pas moins de 107 "initiatives" sont attendues dans 86 départements, a déclaré Marylène Cahouet (FSU) lors d'une conférence de presse organisée aux Lilas, près de Paris. En tête des revendications, le niveau des pensions, comme à l’accoutumée, rapporte Le Figaro avec l'AFP.

Pension de retraite : des revalorisations jugées trop faibles

"Les retraites de base ont augmenté de 0,4% le 1er janvier dernier, et les complémentaires du privé de 1%, ce n'est rien en comparaison de l'inflation", a pointé Marc Bastide (CGT). Selon l’Insee, l'inflation a bondi en août. Elle est estimée à +1,9% sur un an. Afin de limiter la perte de pouvoir d'achat, "l'indexation sur les salaires est nécessaire", juge de son côté Benoît Jayez (FO).

Autre point brûlant dénoncé par les syndicats et associations, "la décision scandaleuse du gouvernement d'abandonner la loi autonomie". Ils estiment également insuffisante la rallonge de 400 millions d'euros pour les personnes âgées prévue dans le budget 2022 de la Sécurité sociale.

Ces revendications seront-elles entendues par le gouvernement ? Pour rappel la pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco pourrait être gelée ou sous-indexée le 1er novembre prochain. Quant à la retraite de base, d’après le rapport de la commission des comptes de la Sécurité sociale servant à déterminer sa revalorisation, celle-ci devrait atteindre seulement 1,1% au 1er janvier 2022.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.