Pour la première fois depuis des années, le barème relatif au prix des trimestres de cotisations a été mis à jour. Le tarif à payer dépend aussi bien de l'âge que des revenus de l'intéressé.
Rachat de trimestres de retraite : voilà combien ça va coûter cette annéeIstock
Sommaire

Combien ça coûte, un trimestre de cotisation ? Pour la première fois en neuf ans, leur prix est réévalué par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) qui vient justement de publier les valeurs à connaître en 2022. Gardez cependant en tête que toutes les Françaises et tous les Français n’auront pas à débourser la même somme pour le même bien : le tarif exact dépend à la fois de l’âge de l’acheteur ainsi que de son niveau de revenus et de ressources. 

Ainsi, souligne Le Figaro dans sa rubrique dédiée aux particuliers, il existe trois tranches de rémunération dont il faut impérativement tenir compte. Des taux différents s’appliquent si l’acquisition est réalisée par quelqu’un percevant moins de 75% du plafond annuel de la Sécurité sociale, ou par quelqu’un dont les émoluments sont compris entre 75% et 100% de ce dernier. Enfin, si les revenus de cet heureux individu excèdent le plafond précédemment évoqué, un autre taux sera appliqué.

Trimestre de retraite : combien allez-vous payer cette année ?

Petite particularité importante : le barème de 2013 continuera à s’appliquer pour toutes les demandes de rachat de trimestre de cotisations déposées en 2022. Cependant, cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de changement, au contraire : les niveaux de rémunération annuelle, utiles pour le calcul des taux précédemment évoqués, évoluent. Ils se baseront cette année sur les montants suivants :

  • En 2022, le plafond annuel de la Sécurité sociale est fixé à 41 136 euros ;
  • En 2022, le plafond mensuel de la Sécurité sociale est fixé à 3 428 euros.

Ces éléments en tête, il est possible de décrypter le nouveau barème. Récapitulatif des valeurs importantes à connaître pour cette année.

Trimestre de cotisation : voici le barème “taux seul” à connaître en 2022

Dans les faits, il existe deux types de rachat de trimestres de cotisations ; et donc deux barèmes différents. L’un concerne l’achat du taux seul tandis que le second correspond aussi à la durée d’assurance. “Le premier permet simplement de gonfler sa durée de cotisation jusqu’à atteindre le taux plein, éventuellement. Le second, en revanche, permet aussi de gonfler le montant de sa pension dans le régime de base”, expliquait l’économiste Philippe Crevel dans nos colonnes.

Dans un cas comme dans l’autre, il n’est pas possible d’acheter plus de 12 trimestres de cotisation.

Voici le barème pour le rachat du taux seul :

  • Vous avez 20 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 1 055 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 3,80% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 1 407 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 30 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 1 487 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 5,35% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 1 938 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 40 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 2 065 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 7,65% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 3 060 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 45 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 2 366 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 8,52% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 3 154 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 50 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 2 672 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 9,62% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 3 563 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 55 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 2 980 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 10,73% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 4 416 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 60 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 3 275 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 11,99% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 4 439 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 65 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 3 129 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 11,27% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 4 172 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 66 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 3 044 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 10,96% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 4 059 euros si vous dépassez le PASS.

Trimestre de cotisation : voici le barème “taux et durée d’assurance” à connaître en 2022

Le deuxième barème concerne donc le rachat d’un trimestre de cotisation au titre du taux et de la durée d’assurance. En voici les valeurs importantes en 2022 :

  • Vous avez 20 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 1 564 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 5,63% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 2 085 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 30 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 2 204 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 7,64% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 2 938 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 40 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 3 150 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 11,34% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 4 080 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 45 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 3 0506 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 12,30% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 4 674 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 50 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 3 960 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 14,26% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 5 402 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 55 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 4 416 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 15,90% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 5 888 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 60 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 4 854 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 17,48% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 6 472 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 65 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 4 637 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 16,70% de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 6 183 euros si vous dépassez le PASS.
  • Vous avez 66 ans au moment du rachat de trimestre : le trimestre coûte 4 512 euros si vous gagnez moins de 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) , 16,24 % de votre revenu annuel si vous gagnez entre 75 et 100% du PASS et 6 015 euros si vous dépassez le PASS.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.