Tous les ans, ils sont des dizaines de milliers à partir à la retraite. Certains trouvent parfois la combine pour liquider leurs droits plus tôt que prévu. D'autres, du fait de leur état de santé, n'ont guère le choix… Pour ceux-là, il existe fort heureusement des dispositifs précis.
Connaissez-vous cet autre dispositif retraite, qui peut vous permettre de partir plus tôt que prévu ?Istock

Certains optent pour le rachat de trimestres de retraite. D’autres, trop peu fortunés et trop fatigués pour continuer davantage acceptent simplement la décote. Il y a aussi le cas de celles et de ceux qui, légalement, peuvent prétendre à liquider leurs droits plus tôt que les autres. Sont concernés tous les travailleurs dont le métier est jugé suffisamment pénible ainsi que ceux qui auraient commencé leur carrière très tôt, bien avant la majorité de la population active. D’une façon générale, il existe un certain nombre de dispositifs permettant aux Françaises et aux Français de mettre un terme à leur activité professionnelle en amont de la période initialement prévue par la loi. Dès lors, il existe aussi des mécanismes pour les encourager à ne pas le faire.

Dans certains cas, néanmoins, cela ne relève pas du confort personnel mais bien de la nécessité sanitaire, rappelle Capital. Quiconque tombe gravement malade à quelques mois de son départ à la retraite peut effectivement en attester. Le législateur, poursuit le mensuel de référence en économie, n’est d’ailleurs pas passé à côté de cette question primordiale. C’est pourquoi il existe là encore des mécanismes à connaître. Récapitulatif.

Accident, maladie grave… Que faut-il faire quand on n’est plus apte à travailler à quelques mois de la retraite ?

Le dispositif qui nous intéresse aujourd’hui concerne donc les actifs contraints de mettre un terme soudain à leur carrière, peu de temps avant leur départ en retraite. Tout le monde n’y est donc pas éligible : il faut pouvoir justifier de son inaptitude à l’emploi, mais il n’y a pas besoin de percevoir de pension d’invalidité ou de rente d’incapacité permanente.

On parle, dans ce cas, de "retraite pour inaptitude".

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.