Le chef de l'Etat travaille de longue date à sa réélection. Alors qu'approche la prochaine présidentielle, il ne sait pas encore qui lui faudra affronter. Une aubaine, peut-être ! Explications.
2022 : Sur quoi repose le plan "secret" d'Emmanuel Macron ?AFP

Ira, ira pas ? Emmanuel Macron n’est pas officiellement candidat à sa propre succession… Mais cela ne veut pas dire qu’il ne travaille pas à sa réélection ! Certaines affiches, réalisées et diffusées par les "Jeunes avec Macron", illustrent assez bien la façon dont l’Elysée fait campagne. Les visuels, rappelons-le, ont été validés "en haut lieu", après tout. Certains de ses soutiens se sont d’ailleurs déjà fait connaître ! C’est le cas d’un certain… Edouard Philippe ! L’ancien Premier ministre s’est exprimé à ce propos devant les caméras et les micros de TF1, rapporte La Dépêche. "Je veux dire les choses le plus clairement possible pour l'élection présidentielle de 2022. Je soutiendrai le Président de la République. Je pense, j'espère, qu'il sera candidat", a-t-il fait savoir avant de détailler avec force de précisions les raisons de son engagement.

Seulement voilà ! Si le président espère conserver l’Elysée, il lui faudra triompher au premier puis au second tour. Cela sous-entend vaincre la gauche ce qui, de l’estimation de ses conseillers, ne devrait guère constituer une épreuve, rapporte Le Figaro. Plus important, peut-être, le chef de l’Etat devra aussi défaire la droite sous toutes ses formes. De Michel Barnier - s’il est nommé candidat à l’issue de la primaire - à Marine Le Pen, en passant par Xavier Bertrand et, peut-être, Eric Zemmour. Peut-être est-ce une aubaine, en vérité !

Emmanuel Macron : pourquoi il se frotte les mains à l’approche de l’élection présidentielle

Nombreux, parmi les stratèges du président, sont ravis de voir l’étant dans lequel se trouve aujourd’hui la droite de gouvernement. L’occasion, estiment-ils, de voler une victoire de plus après celle de 2017. Car c’est bien la famille politique de Nicolas Sarkozy qu’il conviendrait de se méfier… "Face à Marine Le Pen, il devrait à nouveau l’emporter, mais face à un candidat de droite, il peut être battu", affirment en effet certains de ses fidèles soutiens interrogés par le quotidien national.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.