Xavier Bertrand a fait état de ses ambitions d'Elysée. Mais que propose l'ancien ténor de la droite en matière de fiscalité ? Ce que l'on sait de son programme.
Impôts : que compte faire Xavier Bertrand, s'il est élu ?AFP

Xavier Bertrand ne fait plus aucun secret de ses ambitions présidentielles. L'ancienne figure de la droite républicaine l'a dit : peut lui chaut la primaire que Les Républicains pourraient vouloir organiser ! En 2022, il briguera l'Elysée quoiqu'il arrive. Et ces dernières semaines, il a commencé à distiller quelques unes des informations relatives au programme qu'il pourrait défendre le moment venu. Sans grande surprise, le candidat annoncé s'est longuement attardé sur les questions chères à sa famille politique. Dans les colonnes du Point, à qui il accordait une interview fleuve en mars 2021, il a parlé territoires, sécurité, immigration. Il a aussi évoqué les référendums.

Et les impôts.

Ce dernier sujet est récemment revenu sur la table, Xavier Bertrand ayant effectivement accordé une seconde interview sur cette seule interrogation à nos confrères des Echos (article abonné), publiée ce lundi 12 avril 2021. Voici ce qu'il faut en retenir.

Impôts : quelles sont les dernières promesses de Xavier Bertrand ?

Le président des Hauts-de-France a décidé d'assurer à ses électeurs un message d'espoir, mais aussi un projet de société. "Nous ne relèverons le pays que si nous réussissons à le réindustrialiser", soutient-il en effet. Ce qui, assure-t-il, ne sera pas sans impact sur la fiscalité française.

C'est pourquoi Xavier Bertrand propose donc de réduire de moitié les impôts de production. "Ce qui représente 33 milliards d'euros, pour revenir à la moyenne de la zone euro", rappelle-t-il non sans promettre "une compensation par l'Etat aux collectivités concernées"... Lesquelles pourraient autrement être tentées de gonfler les charges sur lesquelles elles ont le contrôle.

Pourtant, jure le patron du nord, cela n'arrivera pas. "Nous financerons les baisses de rentrées fiscales notamment par des efforts sur la dépense publique. Je ne laisserai ni filer les déficits ni augmenter la dette", assure-t-il encore.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.