Xavier Bertrand vient de surprendre l'essentiel de ses rivaux, à droite, en annonçant sans laisser l'ombre d'un doute sa volonté de briguer l'Elysée. Quelles sont les idées pour lesquelles il a prévu de faire campagne ?
Retraite, terrorisme, sécurité… Le programme de Xavier Bertrand pour 2022AFP

Il en est désormais convaincu : il doit briguer l’Elysée. Xavier Bertrand, qui depuis des mois n’a fait que peu de secret de ses ambitions présidentielles, a décidé de couper l’herbe sous le pied aux autres prétendants de droite républicaine. "Oui, je serai candidat", a-t-il annoncé, cette fois-ci sans détours et sans ambages, dans les colonnes du Point à qui il accordait une interview publiée le 24 mars 2021. "Je suis totalement déterminé. Dans la situation actuelle de la France, j’estime que c’est mon devoir", a-t-il encore assuré, laissant de côté les précédentes conditions qu’il avait lui-même fixées à sa candidature alors supposée. Plus besoin, dorénavant, de l’emporter lors des élections régionales.

Pas besoin non plus de participer à une primaire, comme auraient pu le souhaiter tant de ses concurrents, rappelle Le Monde. "Je ne souhaite plus m’inscrire dans la logique d’un seul parti. Je ne participerai pas à une primaire. Je respecte celles et ceux qui ont une démarche différente et je travaillerai avec tous", a-t-il en effet affirmé devant les micros de nos confrères. Une façon de prendre exemple sur un certain Emmanuel Macron qui, lui non plus, ne s’est pas embarrassé de ce genre de préoccupations en 2017.

Sur quel programme Xavier Bertrand espère-t-il se faire élire en 2022 ?

Pour autant, il ne suffit pas de doubler ses concurrents pour se faire élire : Jean-Luc Mélenchon a lui aussi refusé de participer à la primaire et il n’a pas su l’emporter au premier tour. Le programme, entre autres éléments essentiels tels que la campagne ou la couverture médiatique, joue un rôle prépondérant dans le succès ou l’échec d’un candidat. Et Xavier Bertrand y a visiblement mûrement réfléchi. S’il ne s’est pas penché sur la question sanitaire - il a pourtant été ministre de la Santé par le passé ! - il a donné quelques unes de ses pistes, tant sur les plans économique que régalien. Le détail.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.