Votre prénom est-il celui que préfèrent les arnaqueurs ? Une nouvelle escroquerie illustre en effet leur attrait pour certains noms plutôt que d'autres… Explications.
Arnaques : ces prénoms qui attirent les escrocsIstock

Vous êtes régulièrement victime d’arnaques ? Peut-être ne portez-vous pas le bon prénom. Un nombre conséquent d’escrocs choisissent en effet leurs victimes sur la base de ce seul élément. C’est ainsi que trois Monique ont fait l’objet de fraude dans le Finistère : elles ont toutes été contactées par téléphone par des malandrins se présentant comme des agents de police pour mieux les détrousser. La première, informe le magazine Femme Actuelle, a perdu 1 750 euros. Les deux autres ont respectivement vu leur portefeuille s’alléger de 1 500 et 640 euros.

Les arnaqueurs qui les ont contactés l’ont fait en raison de leur prénom désormais un peu daté, indiquent nos confrères. Les personnes âgées étant généralement considérées comme plus crédules, plus isolées ou plus vulnérables, elles constituent régulièrement des cibles de choix pour les escrocs. Cette fois-ci, ces derniers ont expliqué avoir d’ores et déjà attrapé des personnes cherchant à leur nuire et ont ensuite réclamé le code de coupons PCS qu’ils ont poussées leurs victimes à acheter. Ce faisant, ils ont donc pu détourner l’argent stocké sur ces cartes de paiement disponibles à l’achat chez la plupart des buralistes. Mais d’autres marauds ont mis en place des stratagèmes comparables par le passé. Cela n’a donc rien d’une première.

Fort heureusement, il est possible de se prémunir contre de telles pratiques.

Arnaque au prénom : comment s’en protéger ?

La première chose à faire pour ne pas se faire escroquer consiste à ne pas prendre de risque. Par conséquent, assurez-vous de ne jamais communiquer vos coordonnées bancaires à un inconnu. Ne livrez pas non plus vos données personnelles. En outre, n’hésitez pas à faire preuve de méfiance… et donc à appeler l’organisme dont l’individu au bout du fil se revendique pour vérifier la véracité de son propos.

Plus récemment, L'Union s'est fait écho de nouveaux signalements auprès de commissariat de la Marne. Là encore, les escrocs choisissent leurs victimes en fonction de leur nom : Françoise, Simone, Raymonde... "Je m’en veux d’avoir été roulée, mais ils sont fortiches, le coup de fil était très bien fait. À un moment, pendant la conversation, j’ai entendu une sirène de police derrière, comme pour me faire croire que le monsieur appelait bien d’un commissariat", alerte une des victimes auprès du quotidien. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.