INTERVIEW. En 1971, Les Poppys ont connu le succès grâce au tube "Non, non, rien n'a changé" qui les a propulsés en France et en Europe. Alors que la célèbre chorale d'Asnières s'apprête à rendre hommage à leurs aînés durant le gala annuel, retour sur l'histoire du groupe.
Les Poppys fêtent leurs 50 ans : que devient le célèbre groupe ?©AFPAFP
Sommaire

Au commencement, il y a eu les Petits chanteurs d’Asnières. En 1946, la formation musicale d’Ile-de-France (comme l’indiquait son ancien nom) a vu le jour grâce à Jean Amoureux, moniteur d’un camp de vacances à l’époque, qui a eu l’idée de réunir un groupe de garçons autour du chant et de la musique. Une passion qui va perdurer au fil du temps parmi la manécanterie classique.

Né sous le nom de L’Alauda, puis Les Rossignols de Saint-Jean ou encore Les Petits chanteurs de l'Île-de-France (années 1950), le chœur s’est orienté vers un style moderne dès les années 60. Parmi leurs faits d’armes, ils ont signé le générique de la série Poly et enchaîné les succès dans les radio-crochets sur Europe 1 et Radio Luxembourg (RTL), avant de partager la scène avec Nana Mouskouri.

1971 : le succès des Poppys avec Non, non rien n’a changé

Les années 1970 marquent un tournant pour le groupe de Jean Amoureux qui fait la rencontre d’Eddie Barclay. Le célèbre producteur, cherchant à monter un groupe pop d’enfants, est amené vers la chorale asniéroise sur recommandation de François Bernheim et Jacqueline Herrenschmidt. Après sélection, 17 garçons forment les Poppys et s’inscrivent dans la mouvance hippie pour chanter la paix avec la chanson Noël 70.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par Petits Chanteurs dAsnières (@pcapoppys)

Porté par ce premier 45 Tours, les Poppys dévoilent Non, je ne veux pas faire la guerre et squattent les ondes des radios. Il faut attendre l’année suivante pour que le groupe masculin cartonne au hit-parade avec leur hymne Non, non, rien n’a changé. Pour Planet, Daniel Danglard (membre de 1971 à 1973) revient sur les coulisses de leur succès. "J’avais déjà 14 ans, d’ailleurs on finissait le premier album. Le premier 33 Tours est sorti à l’été 1971 et il y a eu des sorties de disques rapprochées".

Grâce à ce tube mythique, les Poppys ont vendu plus d’un million d’exemplaires et décroché leur premier disque d’or. Avec un texte engagé et un morceau aux sonorités pop, leurs paroles ont fait écho dans toute l’Europe et sont encore d’actualité aujourd’hui…

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.