Icône du cinéma français, Françoise Fabian est une actrice populaire qui se confie rarement sur son intimité. Invitée ce 1ᵉʳ décembre dans "C à vous", elle a livré un fort plaidoyer sur l'un des combats au quotidien. Retour sur les secrets de sa vie.
Françoise Fabian : découvrez trois indiscrétions sur la célèbre comédienne©Domine Jerome/ABACA
Sommaire

Françoise Fabian : son combat pour l’euthanasie après la mort de son père

Une actrice au témoignage bouleversant. Ce mercredi 1ᵉʳ décembre, Françoise Fabian était invitée dans C à vous sur France 5. À cette occasion, la célèbre actrice à l’affiche de Rose d’Aurélie Saada, dont elle tient le rôle-titre, s’est épanchée sur l’un des combats de sa vie : l’euthanasie.

Lors de son passage dans le talk-show, Françoise Fabian en a profité pour livrer un plaidoyer en faveur du droit à mourir dans la dignité. "Il y a une chose à laquelle je veux vraiment participer. Ce n'est peut-être pas le moment de dire ça, mais je veux défendre l'euthanasie choisie", explique-t-elle en révélant l’origine de son engagement. "Moi, ma mèche blanche, c'est l'euthanasie. J'ai euthanasié mon père… Et le lendemain, j'avais une mèche blanche comme ça".

Une terrible période qui a beaucoup marqué la comédienne, voyant la santé déclinante de son père. "Il souffrait tellement, tellement. Je n'avais rien à lui donner. J'étais dans un état de désespoir total. Il était paralysé de tout le corps, sauf les mains et le cerveau", a-t-elle confié devant l’équipe de France 5. Désemparée face à une telle épreuve, Françoise Fabian n’a eu d’autre choix que de rester aux côtés de son père pour abréger ses souffrances.

"Je ne lui ai plus donné de médicaments. Au bout de trois jours, il était mort [Silence]. J'ai supprimé les médicaments. On lui donnait des médicaments pour supporter les médicaments qui le faisaient durer. Il a su que je l'avais fait et il m'a prise dans ses bras. Il a fermé ses yeux et il m'a embrassé sur les lèvres et il est mort", a-t-elle conclu face à Anne-Elisabeth Lemoine en relatant à ses yeux "une belle histoire d’amour".

Bien que la pratique de l’euthanasiesoit toujours illégale dans l’Hexagone, l’actrice française – déjà engagée pour le droit à l’avortement – ne compte pas baisser les bras pour mener à bien ce combat. "Ah oui, je me bats ! On a des droits sur soi-même. On n'attend pas chaque fois que les autres décident pour vous", assure cette star qui n’hésite pas à faire entendre sa voix.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.