Dans les années 1960, François Hardy et Jacques Dutronc ont formé un couple mythique. Avant leur rencontre, la chanteuse fréquentait le photographe Jean-Marie Périer et ont noué une relation durable. Entre amours, tromperies et terribles drames… Focus sur ce triangle amoureux passionnel.
Retour sur le triangle amoureux Jacques Dutronc, Françoise Hardy et Jean-Marie Périerabacapress

Jean-Marie Périer et Françoise Hardy : coup de foudre sous l’objectif

À l’époque des années yéyés – au temps des 60’s – Françoise Hardy était l’une des idoles de toute une génération. Rendue notamment célèbre avec le tube Tous les garçons et les filles en 1962, la jeune artiste avait conquis le cœur de nombreux admirateurs et admiratrices. Un charme qui a surtout fait succomber Jean-Marie Périer.

Lors de leur rencontre en 1963, le photographe de la revue musicale Salut les copains cherchait des artistes phares de la vague yéyé à photographier. "Je n'ai jamais vu plus séduisant et j'en suis tombé fou amoureux tout de suite. Pour la première séance photo, nous étions tous les deux très timides, on a marché dans Paris sans se dire un mot", s’est souvenu Jean-Marie Périer auprès de La Dépêche en 2013.

De ce coup de foudre va naître une belle idylle entre les tourtereaux : elle a 19 ans et lui 23 ans. Amouraché de sa jolie chanteuse, Jean-Marie Périer ne cessait d’admirer le physique de sa conjointe. "Françoise détestait se faire photographier et elle n'avait aucune conscience de sa beauté", confie-t-il à nos confrères.

Le temps passe et après quatre ans de romance, Jean-Marie Périer et Françoise Hardy se séparent en 1967. À cette époque, la chanteuse fait la rencontre d’un nouvel artiste en vogue chez son directeur artistique. Son nom, son visage, son physique… Vous le connaissez tous !

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.