Alors que la suppression totale de la taxe d'habitation ne sera effective qu'en 2023, les collectivités locales réclament la création d'un nouvel impôt. Détails.
Impôts locaux : bientôt une nouvelle taxe ?IllustrationIstock
Sommaire

Un nouvel impôt local va-t-il bientôt voir le jour ? La réforme de la taxe d’habitation, qui se traduit par une perte d’autonomie financière des élus de tous bords, inquiète les collectivités. Alors que la suppression progressive de cet impôt local sur les résidences principales se poursuit jusqu’en 2023 pour l’ensemble des foyers fiscaux, par crainte de voir leurs dotations baissées, les édiles plaident pour la création d’un nouvel impôt. Ils ont soumis cette requête lors de la 4e édition des Rencontres finances publiques qui s’est tenue ce jeudi 23 septembre, à la mairie de Paris, rapporte Capital.

Pour rappel, en raison de la crise sanitaire, les villes de plus de 100 000 habitants ont perdu 80% de leur épargne nette en 2020. Ils doivent cependant faire face à une demande accrue de services publics par leurs administrés.

Impôts locaux : vers une nouvelle forme de taxe d’habitation ?

Pour Philippe Laurent, maire (UDI) de Sceaux et candidat à la présidence de l’Association des maires de France (AMF), cet impôt local "serait une taxe d’habitation non pas calculée à partir de la valeur locative du logement, mais du revenu du foyer. Ce ne serait pas grand-chose, quelques euros par an et par habitant, mais ça ferait tout de suite un montant intéressant", suggère-t-il.

Nicolas Bonnet-Ouladldj, conseiller (PC) de Paris, propose, lui, un impôt national "qui viendrait alimenter les collectivités locales". Toutefois, Philippe Laurent juge qu’un "impôt local est mieux accepté parce qu’en face, les services publics sont visibles". Sont-ils par ailleurs en danger ?

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.