Pour financer la suppression de la taxe d'habitation, plusieurs pistes sont étudiées par le gouvernement. Même si rien n'est encore acté, il semblerait qu'une augmentation des impôts locaux soit la solution la plus plébiscitée.
©iStockIstock

Comment remplacer la taxe d’habitation ?

Publicité

La suppression de la taxe d'habitation aura un impact considérable pour les communes, dans la mesure où elles sont les principales bénéficiaires de cet impôt. Pour compenser, le gouvernement a annoncé que le manque à gagner des collectivités serait remboursé. Pour l'heure, aucun nouvel impôt n'est annoncé. Pourtant, différentes pistes sont à l'étude. La plus sérieuse consiste à offrir la possibilité aux communes de récupérer une part de la taxe foncière allouée aux départements. Quant aux départements, ils pourraient recevoir une part de la CSG pour compenser le manque à gagner. Un dispositif qui pourrait avoir un impact considérable sur les foyers, dans la mesure où certaines collectivités ont déjà annoncé une hausse de la taxe foncière.

Publicité

Les impôts locaux qui vont probablement augmenter

Mais les communes ont également prévu la création de nouveaux impôts locaux, comme celui sur les inondations. Selon toute vraisemblance, différents impôts locaux existants devraient également voir leur montant augmenter. Outre la taxe foncière, la taxe sur les abris de jardin devrait globalement connaître une hausse. C'est aussi le cas pour ce qui est de la surtaxe sur les résidences secondaires et du prix des amendes de stationnement. Des augmentations au compte-gouttes qui risquent de faire exploser les impôts locaux selon les villes.