Les avis de taxe d'habitation arriveront dans votre boîte aux lettres courant octobre, selon la DGFiP. Si vos revenus ont changé par rapport à l'année précédente, vous risquez de devoir vous en acquitter. Détails.
Sommaire
Taxe d'habitation : dans quels cas devrez vous la payer en 2021 ?IllustrationIstock

80% des contribuables n'auront pas à s'acquitter de la taxe d'habitation en 2021.  Grande promesse d'Emmanuel Macron en 2017, lors de sa campagne présidentielle, cet impôt local connaît ses derniers instants. D'après les informations d'Actu.fr, cette taxe devrait être définitivement supprimée pour les résidences secondaires dès l'année 2023. Une suppression progressive, mais inéluctable, qui concerne déjà la grande majorité des propriétaires.

Pour rappel, l'abandon de la taxe d'habitation ne signifie pas la fin de la redevance audiovisuelle, habituellement "jointe avec elle", comme le précise le site d'actualités. À l'image de l'année précédente, cette taxe s'élèvera à 138 euros pour les habitants de France continentale et à 88 euros pour ceux d'Outre-mer en 2021. Selon le site officiel du service public, cet impôt concerne les contribuables imposés à la taxe d'habitation dont le domicile est "équipé d'un téléviseur ou dispositif assimilé". L'administration française précise que tous les téléviseurs sont concernés, même ceux qui ont été donnés, prêtés ou hérités. 

Taxe d'habitation : les avis seront envoyés "courant octobre"

D'après la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), les premiers avis de taxe d'habitation seront envoyés aux contribuables par courrier "courant octobre". Ils seront également mis en ligne le 1er octobre pour les foyers non-mensualisés, puis le 20 du même mois pour les foyers mensualisés. Seulement voilà : dans les colonnes d'Actu.fr, la DGFiP indique que 800 000 foyers "pourraient voir leur situation changer". En effet, des propriétaires qui étaient jusque-là exonérés de taxe d'habitation pourraient avoir une surprise en recevant leur avis. Qui sont les contribuables concernés ?

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.