La suppression progressive de la taxe d'habitation, débutée en 2018, se poursuit. Y échapperez-vous cette année ?
Taxe d’habitation 2021 : ces seuils de revenus vous permettent de connaître votre abattementIllustrationIstock
Sommaire

Depuis l’an dernier, 80% des foyers fiscaux sont exonérés de la taxe d’habitation (TH). Cet impôt local, qui est susceptible de concerner les propriétaires et locataires, fait l’objet, depuis 2018, d’une réforme. Il est supprimé progressivement jusqu’en 2023, où son exonération sera totale. Seuls 20% des ménages français les plus aisés continuent ainsi de la régler. Cependant, l’avis de taxe d’habitation est toujours expédié à l’ensemble des contribuables, par courrier ou en ligne. Et ce, qu’ils en soient exemptés ou non. Car si 8 personnes sur 10 n’y sont plus assujettis, ils restent redevables de la Contribution à l’audiovisuel public, s’ils ont déclaré avoir une télévision (ou appareil assimilé). Son montant est, comme l’an dernier, de 138 euros.

La campagne d’envoi de l’avis de la taxe d’habitation débutera d’ailleurs le 29 septembre prochain. Le montant à payer sera affiché, y compris 0 euro.

Taxe d’habitation 2021 : un premier dégrèvement de 30%

Comme l’a confirmé ce mercredi 22 septembre Olivier Dusspot, ministre chargé des Comptes publics, lors de la présentation à la presse du projet de loi de finances (PLF) pour 2022, la réforme de la taxe d’habitation se poursuit. Les foyers fiscaux les plus riches vont pouvoir profiter en 2021 d’un premier dégrèvement de 30%.

Le “deuxième tiers”, nommé ainsi par Olivier Dussopt, prévu en 2022, sera lui de 65%, rapporte Capital. Il sera ensuite supprimé définitivement pour tous les Français en 2023. Coût total de la réforme : environ 23 milliards d’euros.

Pour connaître à l’avance le sort qui vous est réservé, faisons le point sur les seuils de revenus de référence (RFR) fixés cette année.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.